Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Brainwallet : tout comprendre pour l’utiliser

Un brainwallet est une catégorie de portefeuille numérique qui offre une manière originale de créer et stocker ses clés privées.
brainwallet

Afin de comprendre et évoluer dans l’univers du Web3, la possession d’un portefeuille numérique est indispensable. Pour rappel, un wallet est un dispositif matériel ou logiciel servant à stocker de manière sécurisée ses cryptoactifs. Acheter, échanger ou vendre des cryptomonnaies, se connecter à une application décentralisée… Tout ceci est rendu possible via l’utilisation de ce précieux sésame. Il existe différents types de wallets. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux brainwallets : leur particularité, leurs avantages et les risques associés à leur usage. 

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un wallet crypto ? 

 

Définition d’un brainwallet

Un brainwallet est une catégorie de portefeuille numérique qui offre une manière originale de créer et stocker ses clés privées. La plupart des portefeuilles génèrent aléatoirement une clé privée qui est généralement stockée sur un fichier ou un matériel.

 

Lire plus : Les hardware wallets sont-ils infaillibles ? 

 

À la différence des portefeuilles traditionnels, un brainwallet ne propose aucun stockage physique des clés d’accès. C’est au propriétaire du portefeuille de mémoriser une suite de mots, ou seedphrase, qu’il aura lui-même choisi et qu’il devra rentrer à chaque utilisation. 

 

Avantages

L’utilisation d’un brainwallet offre plusieurs avantages : 

  • Sécurité renforcée : étant donné que la clé n’est stockée sur aucun support, cela élimine le risque qu’une personne puisse accéder à cette information privée. Par ailleurs, les cas de vol, de perte ou de défaillance matérielle sont automatiquement éliminés (à condition que le propriétaire garde en mémoire la clé).
  • Indépendance : le fait d’avoir des accès mémorisés permet de pouvoir utiliser son brainwallet depuis n’importe où, il n’y aucune dépendance envers un dispositif physique en particulier
  • Facilité d’utilisation : les brainwallets sont simples à utiliser car il suffit de choisir une phrase qui a un sens pour l’utilisateur et qu’il sera donc plus aisé de retenir qu’une série de 12 à 24 mots générés aléatoirement

Ces avantages en font un critère de choix pour les personnes qui souhaitent maximiser la simplicité et l’accessibilité. 

Risques et inconvénients

Néanmoins, la dimension sécurité montre vite ses limites si la phrase utilisée peut se retrouver dans un livre, un film, une chanson ou un magazine. Ce type de portefeuille s’avère très vulnérable aux attaques par force brute, qui consiste à essayer de deviner la phrase qui a été choisie en multipliant les tentatives. Les pirates informatiques ont des outils capables de tester des milliards de combinaisons différentes. En quelques secondes, un mot de passe peut être trouvé s’il n’est pas assez robuste. 

C’est d’ailleurs ce qu’a révélé l’étude réalisée par BitMEX Research. Après avoir généré 8 brainwallets en choisissant des phrases d’ouvrages ou de chansons célèbres, le chercheur a déposé sur chaque adresse une petite quantité de bitcoin. La totalité des portefeuilles créés ont été vidés à une vitesse phénoménale. Pour une de ces adresses, les fonds ont même été récupérés en seulement 0.67 secondes ! Avec des serveurs très puissants qui fonctionnent en continu, ils utilisent très probablement un registre de mots de passe potentiels issus d’œuvres ou de médias populaires. 

La conclusion à retenir de cette expérience : ne surtout pas utiliser une phrase connue pour son brainwallet, car elles ne sont pas sûres. 

Voici quelques astuces pour choisir une phrase qui soit difficile à deviner :

  • Reprendre une phrase connue mais effectuer un léger changement 
  • Utiliser une phrase non connue, qui est strictement liée à sa vie personnelle
  • Utiliser une suite de mot aléatoire

 

Le problème, c’est que plus la clé est robuste, plus il est difficile de s’en rappeler. Il y a donc une forte probabilité que l’utilisateur finisse par oublier sa seedphrase et ne puisse plus jamais accéder à ses fonds. Le principe même de ce portefeuille est en effet de ne stocker nulle part les clés (même en backup). Ceci représente donc un autre inconvénient majeur.

 

Les brainwallets : vers un abandon progressif

En raison des risques inhérents à l’utilisation d’un brainwallet, le recours à ce type de portefeuille est de moins en moins recommandé. Ceci est principalement dû au facteur humain, qui est loin d’être une source fiable pour la création de mot de phase ou seedphrase sécurisés. Il semble préférable de recourir à des générateurs aléatoires ainsi qu’un portefeuille physique, même si cela s’avère plus contraignant, car ils offrent une protection plus adéquate. 

Prev
Web 3.0 : Marigold et Arkoneo lancent un appel à projet !

Web 3.0 : Marigold et Arkoneo lancent un appel à projet !

Marigold et l’Incubateur Akoneo lancent un programme dédié au lancement de produit Web 3.0. Les candidatures sont...

Next
Chef de projet blockchain : missions, salaires, compétences, formations

Chef de projet blockchain : missions, salaires, compétences, formations

Chef de projet blockchain : missions, salaires, compétences, formations Chef de projet blockchain : quelles missions Ce...

Irene Dumenil

Passionnée par les nouvelles technologies, je veux contribuer à mon échelle à la construction d'un monde numérique plus juste et plus sûr. La blockchain fait partie des solutions prometteuses pour répondre à ces enjeux. Mon objectif est de vulgariser au plus grand nombre les rouages de son fonctionnement, afin que chacun comprenne en quoi elle peut les aider au quotidien.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Marigold et l'Incubateur Akoneo lancent un programme dédié au lancement…
fr_FRFrench