Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

Les BRICS prêts à s’affranchir du dollar grâce à un système de paiement blockchain

Les BRICS souhaitent renforcer leur indépendance vis-à-vis du dollar grâce à un nouveau système de paiement blockchain.
brics illustration blockchain

Face à l’omniprésence du dollar dans l’économie mondiale, les pays des BRICS souhaitent depuis plusieurs années mettre en place un contre-pouvoir afin de réduire leur dépendance vis-à-vis de la monnaie américaine. En lançant un nouveau système de paiement basé sur la blockchain et les cryptomonnaies, ce projet des BRICS pourrait enfin devenir une réalité. Penchons-nous plus en détail sur l’émergence de ce système fort attendu par ses pays membres.

 

Pourquoi vouloir s’affranchir du dollar ?

Les BRICS sont un groupement économique de pays du Sud originellement constitué des membres suivants : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. Depuis janvier 2024, cinq autres pays ont officiellement rejoint ce bloc : l’Iran, l’Arabie saoudite, l’Égypte, l’Éthiopie, l’Argentine et les Émirats arabes unis.

 

L’objectif des BRICS est de renforcer leur poids dans l’économie internationale, face aux grands blocs occidentaux. Cela passe notamment par une refonte du système monétaire qui est aujourd’hui très dépendant du dollar. La majorité des échanges actuels se basent sur la monnaie américaine, qui a donc une influence considérable sur l’économie de ces pays. Les BRICS souhaitent par conséquent mettre en place une monnaie numérique commune qui viendrait réduire cette dépendance. A l’image des cryptomonnaies historiques, cette monnaie fonctionnerait en utilisant une technologie basée sur la blockchain. Le terme « cryptomonnaie » n’a cependant jamais été clairement évoqué, ce qui laisse supposer l’emploi d’une monnaie numérique de banque centrale, à l’image de l’euro numérique.

 

Lire plus : Les Monnaies Numériques de Banque Centrale : un avenir étatique pour la crypto ?

 

Que sait-on de ce nouveau système de paiement blockchain ?

Les informations concernant l’intégration de cette monnaie numérique basée sur la blockchain restent encore limitées. Yury Ushakov, assistant au Kremlin, a néanmoins annoncé lors d’un entretien chez l’agence de presse Tass :

 

« Nous croyons que la création d’un système de paiement BRICS indépendant est un objectif important pour l’avenir, qui serait basé sur des outils de pointe tels que les technologies numériques et la blockchain. L’essentiel est de s’assurer qu’il est pratique pour les gouvernements, les citoyens ordinaires et les entreprises, mais également rentable et dépourvu de politique. »

 

Cette déclaration affiche donc une volonté d’être moins impacté par les évènements géopolitiques tels que la guerre en Ukraine, et de servir également la population et les entreprises, qui ont été fortement perturbées par les sanctions économiques imposées par les pays occidentaux. Cette monnaie indépendante diminuerait les pressions financières inhérentes aux conflits internationaux, ce qui entre dans la continuité des travaux effectués dans le cadre du Contingent Reserve Arrangement (CRA). Cet instrument financier est considéré aujourd’hui comme un concurrent direct du FMI, en offrant une plus grande souplesse dans l’utilisation des fonds par les pays membres. Ce pool de réserve vise à renforcer la coopération des pays émergents qui peuvent compter sur des prêts en cas de crise de liquidé, contribuant à la stabilité financière mondiale.

 

La dimension numérique du projet promet une implémentation massive et scalable dans la plupart des secteurs, et l’utilisation de la blockchain garantit une traçabilité, une sécurité et une transparence des transactions. Certains porte-paroles des équipes travaillant sur ce système monétaire assurent que les technologies sont opérationnelles et vont bientôt pouvoir être déployées. Ceci n’est pas une surprise quand on constate que des pays tels que la Turquie ont déjà réalisé leur première transaction de banque centrale.

 

Lire plus : La Turquie confirme la première transaction de sa Monnaie Numérique de Banque Centrale

 

La blockchain : une solution sérieuse pour la dédollarisation

Longtemps décriée et bannie par les gouvernements, la création d’une monnaie numérique pour les BRICS basée sur la blockchain est un tournant majeur dans l’écosystème des cryptomonnaies. Cette annonce promet une amélioration progressive de l’image des cryptoactifs sur le plan international, que ce soit au niveau des gouvernements, des entreprises ou des particuliers.

 

En dehors de l’objectif de dédollarisation, la création de ce système de paiement permettrait également de faciliter les échanges monétaires au sein de la population, où les possibilités de détention d’un compte bancaire et de tous les services associés (crédit, épargne, investissements, assurances) sont loin d’être aussi évidentes que dans nos pays occidentaux.

 

Lire plus : L’adoption des crypto-monnaies: Comment cette innovation a réussi à séduire un marché mondial

 

Prev
Top cryptos meme coins : 6 cryptos à suivre en 2024
Top cryptos meme coins

Top cryptos meme coins : 6 cryptos à suivre en 2024

Top cryptos meme coins à suivre en 2024 pour profiter pleinement du bullrun. Découvrez les 6 cryptos qui se classent en...

Next
Web 3.0, Internet 3.0 : tout ce qu’il faut comprendre !

Web 3.0, Internet 3.0 : tout ce qu’il faut comprendre !

Le Web 3.0, ou Internet 3.0, est la prochaine phase de développement d'Internet. Mais de quoi parle-t-on concrètement ?...

Irene Dumenil

Passionnée par les nouvelles technologies, je veux contribuer à mon échelle à la construction d'un monde numérique plus juste et plus sûr. La blockchain fait partie des solutions prometteuses pour répondre à ces enjeux. Mon objectif est de vulgariser au plus grand nombre les rouages de son fonctionnement, afin que chacun comprenne en quoi elle peut les aider au quotidien.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Top cryptos meme coins à suivre en 2024 pour profiter…
fr_FRFrench