Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

La Turquie confirme la première transaction de sa Monnaie Numérique de Banque Centrale

La Turquie confirme la première transaction de sa Monnaie Numérique de Banque Centrale et continue de préparer le terrain.

La Turquie prépare sa Monnaie Numérique de Banque Centrale

L’annonce a été faite ce mardi 29 décembre 2022, la Banque Centrale de Turquie a effectué avec succès les premières transactions impliquant sa lire numérique. Cette dernière a déclaré qu’elle continuerait à effectuer des “tests pilotes limités et en circuit fermé” pour la lire numérique tout au long du premier trimestre 2023. Les résultats seront communiqués au public dans un rapport d’évaluation complet.

En octobre, la banque centrale a déclaré dans une annonce budgétaire qu’elle allait créer une “monnaie centrale numérique basée sur la blockchain”. Une déclaration qui confirme explicitement que la lire numérique repose sur la technologie blockchain.

Nous vous en parlions déjà ici, la Turquie est l’un des pays dont l’adoption est la plus forte et donc enclin à adopter la blockchain.


Lire plus : La Turquie va-t-elle adopter les cryptomonnaies ?

 

L’État turc et la gestion de sa Monnaie Numérique de Banque Centrale

L’inflation galopante du pays a poussé plus de 10 millions de citoyens turcs à se tourner vers les crypto-monnaies. Et bien que les cryptos prônent une philosophie de décentralisation, le gouvernement turc autoritaire se devait de réagir. Il est ainsi logique de voir apparaitre une CBDC, une monnaie entièrement configurable par l’Etat. 

En dépit de cet intérêt, le pays a imposé une réglementation stricte sur les crypto-monnaies et les blockchains publiques. En 2021, le pays a interdit l’utilisation des crypto-monnaies pour les paiements. Il a également introduit des réglementations exigeant que les sociétés de crypto-monnaies stockent des données KYC étendues et à long terme sur les utilisateurs. Le pays a également introduit d’autres projets de loi concernant les crypto-monnaies cet été et a procédé à de nombreuses arrestations et confiscations ces derniers mois comme nous le rappel le média Cryptoslate.

 

Lire plus : L’Inde publie son premier rapport sur le futur CBDC “e-Rupee”

Prev
JP Morgan souhaite apporter des milliers de milliards d’actifs tokenisé à la DeFi

JP Morgan souhaite apporter des milliers de milliards d’actifs tokenisé à la DeFi

La banque JP Morgan souhaite apporter des milliers de milliards d'actifs tokénisé à la DeFi grace aux institutionnels....

Next
Les prédictions de 2023 sur l’avenir des crypto-monnaies à l’approche du World Economic Forum

Les prédictions de 2023 sur l’avenir des crypto-monnaies à l’approche du World Economic Forum

À l'approche du Forum Économique Mondial, voici les prédictions du WEF et du FMI concernant les marchés mondiaux....

Alexandre Duran

COO & Co-fondateur de Start-in-Blockchain.fr, le média de la vulgarisation de la blockchain et ses cas d'usages. Passionné de FinTech, Blockchain et entrepreneuriat.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
La banque JP Morgan souhaite apporter des milliers de milliards…
fr_FRFrench