Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Qu’est-ce qu’une DAO ?

Faire fonctionner toute une organisation sur un code qui s’exécute de manière autonome : comment? quels défis et quelles limites?
Débutant

Une Organisation Autonome Décentralisée (DAO) est une fonction qui s’exécute sur un code à travers la blockchain. Elle offre à ses utilisateurs (s’ils achètent le jeton bien sûr) un modèle de gestion collectif dans un écosystème Web 3.0. Les DAO ont le potentiel de transformer les systèmes financiers tels que nous les connaissons. Mais attention, même si les DAO peuvent avoir une influence sur la façon dont nous gouvernons les sociétés dans le monde virtuel, elles comportent un risque réglementaire important. Si vous demandez à Mark Cuban, milliardaire autodidacte, s’il est optimiste quant aux DAO et à leur utilisation future dans les domaines du commerce, de l’assurance et de la gouvernance, il vous répondra “Les banques devraient avoir peur”. 

 

Qu’est-ce qu’une DAO ?

Les organisations autonomes décentralisées (DAO) sont simplement un nouveau type de structure organisationnelle qui fonctionne avec un code sur la blockchain. Elles sont détenues et gérées par ceux qui détiennent les jetons, qui disposent alors de droits de décision et/ou droits économiques sur l’organisation. Prenons un exemple : vous possédez des jetons d’Apple (comme une partie prenante) et vous avez votre mot à dire sur la façon dont Apple réalise ses projets. Plutôt cool, non ? Comme Apple, les DAO servent de moteur pour révolutionner et libérer le véritable potentiel du Web 3.0. Alors que la technologie blockchain devient de plus en plus répandue et que les investissements se chiffrent en milliards, l’intérêt pour l’écosystème Web 3.0 ne cesse de croître. L’objectif des DAO est de permettre une connexion/collaboration décentralisée et sans confiance grâce à un code et des règles de gouvernance auxquels les communautés peuvent participer. 

 

Mais comment fonctionnent exactement les DAO ?

Grâce à l’utilisation de smart contracts (contrats intelligents), les DAO fonctionnent avec des informations externes tout en exécutant la demande de manière autonome. Comme elles sont gérées par une communauté de parties prenantes, elles sont généralement encouragées par un mécanisme de jetons. Ces règles et transactions sont ensuite stockées directement sur la blockchain. 

Les parties prenantes ou les membres qui possèdent le jeton ont le droit de vote lorsque la DAO présente une proposition sur laquelle ses membres doivent se prononcer. Une fois qu’une proposition a été votée par la majorité de ses parties prenantes, l’action qu’elles ont choisie sera accordée, puis mise en œuvre. 

 

Les DAO, une version décentralisée similaire au mode de fonctionnement des entreprises

Les DAO sont similaires au fonctionnement d’une entreprise ou d’un État, mais de manière décentralisée. L’avantage des membres d’une DAO est qu’ils ne sont liés à aucune forme de contrat formel/physique. Ils sont fondamentalement liés à la blockchain, ont des objectifs communs et des règles de gouvernance qui sont vérifiées par code tout en fournissant un cadre décentralisé pour la transparence et la collaboration. 

Comme le note le World Economic Forum, ” les protocoles de finance décentralisée (ou ‘DeFi’) sont presque toujours régis par une forme de DAO”. Par exemple, chez Poko, des centaines de constructeurs créent des DAO à travers le monde, tandis que des entrepreneurs les utilisent pour collecter des fonds et transférer la pleine propriété à leurs communautés. UniSwap (UNI), Maker (MAK) et BitDAO (BIT) sont tous des exemples de DAO. Même le bitcoin (BTC) est considéré comme l’un des premiers exemples d’adoption précoce des DAO. Il fonctionne de manière décentralisée et est coordonné par un protocole de consensus sans hiérarchie essentielle.

Lire la suite : “Qu’est-ce que le DeFi ?”

 

Les défis auxquels sont confrontés les DAO

Comme toute entreprise ou entité générée par un logiciel informatique, les DAO ont également des défis à relever : cyberattaques, aspects juridiques, et même le concept même de décentralisation. Le cadre réglementaire est incertain, l’immuabilité et même l’absence de confiance créent des inconvénients importants pour les DAO. En réalité, les DAO introduisent des risques incroyables qui ne sont pas présents dans les organisations traditionnelles. L’adoption à grande échelle prendra plus de temps pour diverses raisons.

 

Dernières réflexions sur les DAO

Respectueusement, les DAO offrent aux organisations l’autonomie (d’où le nom d’organisation décentralisée “autonome”) et la possibilité de se séparer de la gouvernance et des institutions traditionnelles. Sans avoir besoin d’une centralité, les DAO redonnent le pouvoir à la communauté, à ses parties prenantes et à ses membres. Les DAO ont besoin d’un cadre réglementaire solide qui devra être mis en œuvre si elles veulent un jour atteindre une adoption massive. Les personnes qui construisent les DAO, les NFT, les crypto-monnaies et le Web 3.0 travaillent jour et nuit pour y parvenir. 

 

Prev
Les avantages et limites du Bitcoin
avantages et limites bitcoin

Les avantages et limites du Bitcoin

Bitcoin est la première cryptomonnaie et la plus connue de tous. Qu'est-ce qui fait d'elle une révolution? Quels sont...

Next
Cette semaine dans la Silicon Valley #01

Cette semaine dans la Silicon Valley #01

L'actualité de la semaine en bref - Récapitulatif des news les plus importantes de la Silicon Valley en quelques...

Versia Hodges

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Bitcoin est la première cryptomonnaie et la plus connue de…
fr_FRFrench