Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

dYdX v4, une migration progressive vers Cosmos

dYdX est une plateforme de trading décentralisé, leader de son secteur. dYdX propose une expérience de trading sur les produits dérivés.
Intermédiaire
dYdX_Chain
Dydx nqtive chain

dYdX  à informé sa communauté que sa V4 sera développée avec le consensus Tendermint et le Cosmos SDK. Ainsi, la plateforme deviendra une blockchain à part entière, dans le but d’améliorer les performances délivrées aux utilisateurs.

 

dYdX: qu’est-ce que c’est ?

Créé en 2017 et développé sur le réseau Ethereum, dYdx est une plateforme de trading décentralisé. Elle est leader de son secteur. dYdX propose une expérience de trading basée sur les produits dérivés accompagnés de frais excessivement bas.

 

La plateforme possède son propre token. Cela permet une gouvernance de la communauté concernant l’évolutions de la plateforme. Cette dernière affiche des chiffres impressionnants: volume quotidien de 1 milliard de dollars durant le “bear market”,  plus de 450 000 trades par jours…

 

dYdX: d’Ethereum vers Cosmos

Le protocole dYdX est une simple plateforme d’échange de cryptomonnaies sur Ethereum. Il se différencie déjà de la norme en proposant du trading sur marge. En février 2021, la plateforme dévoile une nouvelle version du protocole. Celle-ci ajoute un service de trading de Futures, le tout déployé sur le layer 2 de StarkEx.

Désormais, dYdX est la 23ᵉ plateforme du marché dans le domaine du derivative trading avec 1,6 milliard de dollars de volume quotidien.

Toutefois, en juillet 2022, le protocole décide d’abandonner Ethereum au profit de Cosmos. Cosmos propose la possibilité de créer des app-chains, dont les performances peuvent être adaptées selon l’usage. En effet, selon les estimations partagées par dYdX, la chaîne pourra traiter jusqu’à 2 000 transactions par secondes.

Enfin, cela permettrait au protocole de faire du jeton DYDX la monnaie native de sa chaîne, lui donnant plus d’usage.

Lire plus: Qu’est-ce que Cosmos ?

Un souhait de décentralisation pour dYdX

Le problème fondamental de tous les produits layer 1 ou layer2 sont l’incapacité à gérer un débit nécessaire pour faire fonctionner un carnet d’ordres. Le produit dYdX existant traite environ 10 tx/s  et 1 000 placements/annulations d’ordres par seconde.

 

Dans dYdX V4, chaque validateur exécutera un carnet d’ordres en mémoire qui n’est jamais engagé dans le consensus (c’est-à-dire, hors chaîne). Les ordres passés et les annulations seront propagés à travers le réseau. Les transactions de la blockchain garantissent que les ordres passés et les annulations seront toujours pris en compte.

 

Le carnet d’ordres que chaque validateur stocke est finalement cohérent entre eux. En temps réel, les ordres seront appariés par le réseau. Les transactions qui en résultent sont ensuite engagées sur la chaîne à chaque bloc. Cela permet à dYdX V4 d’avoir un débit extrêmement élevé pour le carnet d’ordres tout en restant décentralisé.

 

Lire plus: Qu’est-ce que la Finance Décentralisée (DeFi) ?

 

 

Pas de frais de gaz de négociation

Un avantage majeur de  Cosmos est que la chaîne peut être développée pour répondre aux besoins exacts du réseau dYdX. Une application de ceci est que les traders ne paient pas de frais de gaz pour négocier. Ils s’acquittent de frais basés sur les transactions exécutées, comme pour dYdX V3 et les échanges centralisés. Ces frais reviendront aux validateurs et à leurs stakers.

 

dYdX: une plateforme idéale ?

dYdX V4 est une blockchain entièrement souveraine. Ce qui signifie que la chaîne ne dépend d’aucune blockchain ou système externe.

 

Il s’agit d’une excellente plateforme pour la communauté puisqu’elle continue de se construire de manière verticalement intégrée. Les détenteurs de jetons de protocole contrôlant entièrement le système. La création des fonctionnalités supplémentaires comme le trading au comptant, les options, le multi-collatéral… La communauté dYdX contrôlera désormais chaque aspect et pourra créer la meilleure expérience produit possible.

 

Un changement majeur pour le jeton dYdX

Le jeton du protocole dYdX est gouverné par ses détenteurs. Le protocole V4 est conçu avec un besoin d’un jeton de protocole de couche 1. Ce jeton sera utilisé pour le jalonnement des validateurs ainsi que pour la gouvernance continue de la chaîne.

 

dYdX semble être une solution naturelle pour être utilisé comme jeton de couche 1 du réseau V4, mais nous sommes impatients de comprendre la perspective de la communauté.

 

 

Chacun de ces composants sera mis à disposition en tant que logiciel open source mais aucun des composants ne sera géré par dYdX Trading Inc.

Le développement de la chaine se décompose :

  • d’un carnet d’ordres
  • d’un moteur  décentralisés
  • d’un module hors chaîne
  • le passage d’Ethereum à Cosmos

 

Les éléments ci-dessus  donne à dYdX la meilleure chance de développer un réseau qui pourrait offrir une expérience de produit compétitive à long terme avec les échanges centralisés.

Il reste beaucoup de choses à développer et de nombreux points d’interrogation. En l’état dYdX continue à être un leader dans l’adoption de nouvelles technologies qui donnent l’opportunité de développer la meilleure expérience produit possible.

Prev
Affaire Binance : Changpeng Zhao démissionne et plaide coupable
Affaire Binance Changpeng Zhao demissionne et plaide coupable

Affaire Binance : Changpeng Zhao démissionne et plaide coupable

Changpeng Zhao démissionne et Binance est sanctionnée d'une amende de 4,3 milliards de dollars. Examinons les détails de...

Next
Interview de Nadia Domec, CEO de Payinnov

Interview de Nadia Domec, CEO de Payinnov

Nous avons rencontré Nadia Domec, CEO de Payinnov “la solution qui démocratise le paiement en cryptos actifs chez...

Quentin Durand

Je suis convaincu que les prochaines années seront celles de la cryptomonnaie et du métaverse. Passionné par l’écosystème Tendermint Cosmos et par les NFT, je partagerai mes connaissances. Cofondateur de Stakelab.fr

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Changpeng Zhao démissionne et Binance est sanctionnée d'une amende de…
fr_FRFrench