Articles récents
  • Vivatech 2024 : Le rendez-vous incontournable de l’innovation et de la blockchain

    VivaTech 2024, l’un des plus grands salons de la technologie et de l’innovation en Europe, bat actuellement son plein à...

  • Le Digital Services Act (DSA) : les enjeux de son application dans ce contexte électoral

    Le règlement relatif à un marché unique des Services Numériques, plus communément appelé DSA pour Digital Services Act,...

  • Bitcoin : vers la fin de l’État-nation

    La monnaie représente un enjeu central pour les grands États de notre société contemporaine puisqu’elle permet de...

  • La Blockchain Business School et PyratzLabs lancent un programme de financement boursier

    L’industrie du Web3 est en pleine expansion et la demande de talents qualifiés dans le domaine de la blockchain ne...

Intelligence Arificielle et Blockchain, complémentairement vôtre

Intelligence Artificielle (IA) et Blockchain sont deux technologies qui s’immiscent de plus en plus fréquemment dans nos vies et feront probablement partie intégrante de notre futur.

Qu’est-ce que l’Intelligence Artificielle (IA) ?

Dans la stratégie du Département de la Défense américain, l’IA est décrite comme la « Capacité des machines à réaliser des tâches qui requièrent normalement l’intelligence humaine, que ce soit dans l’espace numérique ou au travers d’un algorithme pilotant un système réel ». 

 

Ils utilisent des exemples tels que l’identification de règles, l’apprentissage par l’expérience, ou encore la réalisation de prédictions.

Elle est, de bien des manières, considérée contrepoids de la blockchain – et inversement. 

  1. L’IA est une technologie qui permet un contrôle “top-down centralisé”, tandis que la blockchain est une technologie qui permet une coopération “bottom-up décentralisée”
  2. L’IA est puissante pour générer du contenu, de l’art, et la blockchain pourra probablement nous aider à distinguer ce qui est créé par un humain de ce qui a été créé par l’IA.

 

Lire plus : Qu’est-ce que la Blockchain ?

 

Comment l’IA pourrait bénéficier de la Crypto ?

Tout est bouleversé par les avancées sur l’IA. Est-ce une création humaine ou une création de l’IA ? Comment faire la différence ? Faut-il faire une différence ? Plusieurs questions auxquelles il va falloir répondre, et où la blockchain peut jouer un rôle.

 

Le Proof of Humanity (PoH) est un système combinant vérification sociale et soumission vidéo afin de créer une liste d’humains résistant à une attaque Sybil.  En d’autres termes, en agrégeant des informations et des données sociales, le PoH permettrait d’authentifier des humains comme réels et uniques. Cela permettrait de créer des filtres anti-spams et serait intéressant pour un potentiel revenue universel,  un mécanisme de validation de l’identité ou encore pour authentifier des œuvres.

 

Par exemple, Kléros est un protocole décentralisé de résolution des litiges destiné aux plateformes de smart-contracts qui travaille sur le PoH. Il est indispensable de développer des PoH dans le cadre des menaces énoncées ci-dessus .

 

Lire plus : Menace IA : L’ère du Proof of Humanity

 

Un autre use-case de la blockchain appliquée à l’IA est l’utilisation de la technologie Zero-Knowledge au Machine Learning (ZKML). C’est une manière de réaliser de l’apprentissage automatique, tout en protégeant la confidentialité des données utilisées. Cela pourrait s’avérer utile pour entraîner des IAs spécifiques à certains secteurs pour lesquels la confidentialité est importante, tels que la santé ou la finance.

 

Comment la Crypto pourrait bénéficier de l’IA ?

Inversement, l’écosystème blockchain a son lot de problématiques potentiellement résolvables par l’intégration de l’Intelligence Artificielle. Aujourd’hui, de quoi cet écosystème a-t-il besoin pour favoriser son adoption ? De cas d’usages concrets et de sécurité perçue (entre autres).

 

Pour aider dans cette démarche, l’IA, grâce aux Large Language Models (LLM), permet par exemple l’automatisation de la rédaction de smart-contracts. Cela simplifie considérablement le processus de création, le rendant plus accessible pour faciliter la conversion d’idées en projets. Il pourrait également identifier les vulnérabilités potentielles, pour en augmenter la robustesse et réduire les risques de piratage.

 

Il est également possible d’imaginer un smart-contract capable d’auto-optimisation pour s’adapter à des conditions changeantes du marché. De cette façon, un protocole de location de véhicules pourrait, par exemple, ajuster automatiquement les tarifs en fonction de la demande.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un Smart-Contract

 

L’IA a également le potentiel de renforcer la sécurité de l’écosystème, en augmentant la capacité d’analyse des données générées par les transactions. Ainsi, elle permettrait la détection des schémas de fraude, des comportements malveillants et des activités suspectes, tout en réduisant le risque de faux positifs. Elle permet ainsi l’efficacité des systèmes de sécurité tout en minimisant les perturbations pour les utilisateurs légitimes. L’utilisation de l’IA est cruciale pour la croissance et l’adoption généralisée de la technologie blockchain, en particulier pour en renforcer la sécurité.

 

IA et Crypto: une synergie à surveiller

Un refrain courant en 2018 était “AI is communist; crypto is  libertarian”. Si les crypto-monnaies sont un mouvement technologique qui s’efforce de décentraliser le pouvoir, l’IA en est un qui ne semble pas pouvoir s’empêcher de le centraliser. Deux effets profondément opposés ? Pas forcément. Cette synergie captivante entre IA et cryptographie est à surveiller. Elle a le potentiel pour transformer de nombreux aspects de notre économie numérique.

Prev
Le Pôle Léonard de Vinci lance l’Institut des crypto-actifs !
institut crypto actifs pole leonard de vinci

Le Pôle Léonard de Vinci lance l’Institut des crypto-actifs !

Après l’Institute For Future Technologies, le Pôle Léonard de Vinci vient d’inaugurer un deuxième institut dans le...

Next
Polkadot 2.0, vers l’adoption de masse ?

Polkadot 2.0, vers l’adoption de masse ?

Découvrons les évolutions à venir de Polkadot dans sa version 2.0...

Hugo Lazo

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Après l’Institute For Future Technologies, le Pôle Léonard de Vinci…
fr_FRFrench