Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

Interview de Justine Ernotte Houge, CEO chez Monopole

Justine Ernotte Houge, fondatrice du projet Monopole, revient sur son parcours, les difficultés qui l’ont forgés et comment elle a créé sa plateforme.
Justine Ernotte Houge Monopole

Peux-tu te présenter et revenir sur ton parcours académique et professionnel ?

Autodidacte, digital nomade, curieuse de tout et avec une conviction profonde qu’on peut toujours faire mieux, voici la façon la plus adéquate de me définir aujourd’hui. De manière plus générale, je suis belge résidente en Suisse et au Portugal. J’ai voyagé par curiosité et pour sourcer les solutions devant être mise en place. Grande lectrice et engagée auprès de diverses causes, je suis impliquée dans le développement personnel et les valeurs liées me guident dans ce que je fais.

 

Mon parcours professionnel et académique est assez éclectique. Je suis partie d’une envie profonde d’être anthropologue ou journaliste culturelle. Finalement, j’ai principalement travaillé en visuel merchandising pour en arriver à la blockchain. J’ai toujours adoré les études donc j’ai quelques cordes à mon arc telles que la gestion d’entreprise, management, audit, ressources humaines, gestion du stress, psychologie positive, coachings certifiés…

 

Quand je me heurtais à un obstacle professionnel, la meilleure façon de le solutionner était de me former correctement et en continu. Depuis Monopole, je me concentre à 100% sur mon écosystème.

 

Comment en es-tu arrivé à t’intéresser à l’univers blockchain/cryptos et pourquoi ?

J’ai toujours voulu enseigner comme les personnes exceptionnelles qui m’ont entourée. Je suis tombée dans la blockchain de manière détournée. Une amie m’a conseillé un complément de revenus qui l’aidait énormément. C’était du marketing relationnel. Je venais de lancer ma petite entreprise et j’avais du mal à ne plus être dans une dynamique de groupe. Cela m’a permis de souffler, d’apprendre à nouveau. Au fur et à mesure de ma formation, j’ai compris que c’était bancal et j’ai donc décidé de former les gens gratuitement à ce que je savais. Ainsi, plus personne ne tomberait dans une société basée sur des irrégularités.

 

Cette période m’a fait rencontrer des profils inspirants, qui m’ont énormément aidée et qui m’entourent encore aujourd’hui. La blockchain est devenue une passion tandis qu’eux devenaient une véritable famille.

 

Peux-tu nous parler de Monopole ?

Monopole c’est l’endroit où chaque personne curieuse, chaque investisseur, sera en sécurité de manière la plus décentralisée possible.

 

Depuis 2016, les valeurs initiales de la blockchain – transparence, sécurité, scalabilité, communauté- m’ont transportées. J’étais fan d’ICOs, c’était à 80% mon mode d’investissement sur la blockchain. Le risque y est cependant très fort. Il y a énormément de facteurs incontrôlables et j’ai voulu créer un modèle vertueux. Une plateforme référençant les meilleurs projets par le biais d’analyses qualifiées. Depuis 2021, nous travaillons sur cela.

 

En plus de cette notion de décentralisation, de qualifications, je voulais absolument qu’on apporte de l’innovation à l’écosystème. C’est pourquoi nous avons un réel focus sur l’interopérabilité et la tokenisation de projets réels et non digitaux. Cela permettra également à certaines communautés de découvrir d’autres possibles et de s’exposer moins fortement sur un scope en particulier.

 

Qu’est-ce que le “ Monopole Proof of Impact Label” ?

C’est l’outil par lequel nous allons qualifier ou labelliser les projets pour leur permettre un degré d’exposition et de support. C’est un agrégat de plusieurs autres paramètres nous paraissant essentiels afin de faire la liaison entre nos différents acteurs sur la plateforme: institutions, projets et communautés. L’objectif est de mesurer l’impact social, économique et environnemental des initiatives. Tout n’est pas de la conception même de Monopole. Comme pour bien des choses, l’entourage est essentiel. C’est pourquoi nous co-créons certaines parties de ce label, qui, je l’espère, fera partie d’un standard utilisé majoritairement à l’avenir.

 

Lire plus : Quelles sont les entreprises qui opèrent dans la Regenerative Finance ?

 

 

Vous êtes-vous heurté à des difficultés dans le cadre de la création et du développement du projet ? Si oui, lesquelles ?

Oui énormément, mais comme toute startup ou projet blockchain en bear market. Le plus délicat pour moi, en tant que fondatrice, c’était ma propre scalabilité durant les différentes phases rencontrées et mon rapport à l’injustice. A cela fut ajoutée une anxiété parasite ne faisant pas partie de ma personnalité auparavant.

 

En 2021, c’était une phase d’itération et de test & learn pour la communauté. En 2022, ce fut la phase de sécurisation de la communauté et démarrage véritable de la professionnalisation de monopole en tant que tel- savoir réduire le personnel pas adapté au vu des pivots, gérer la trésorerie que j’avais intégré, arriver à prendre les bonnes décisions de report afin de minimiser les risques. 2023 fut une période difficile. Au vu des retards pris sur la levée, on a demandé à l’équipe de se sécuriser. Outre les dev, un membre du support et moi-même. Nous étions quasiment seuls en full time et pourtant les objectifs restaient les mêmes. J’ai eu la chance d’avoir un associé, Anthony, ne comptant pas ses heures pour me soutenir.

 

Émotionnellement, nerveusement, ce fut compliqué. Évoquer sa culture d’entreprise quand on est en effectif réduit est totalement obsolète. Malgré les difficultés, c’est mon équipe qui me permet de tenir, de me prioriser. Chez Monopole, nous sommes une famille totalement soudée. Je ne remercierais jamais assez les membres de la team qui se sont donnés à mes côtés cette année et qui ont permis cette magnifique levée de fonds dans un contexte de marché complexe.

 

Selon toi, quels sont les enjeux majeurs, présents et futurs, de la blockchain ?

Il faut que l’écosystème entier se mette au profit de l’avancée et de la scalabilité de cette technologie. Que nous nous professionnalisions davantage ! Encore trop d’entreprises se lancent sur le marché en pensant lever avec un bout de papier et un brin de concept sans être passé par des phases d’itération importantes. Au lieu de vouloir lever à tout prix, travaillez, démontrez vos compétences, pivotez jusqu’à ce que le modèle soit réellement rentable. Il faut arrêter de croire que si vous avez un jeton, ce sera la loterie. De plus, pensez plus loin, comment faire vivre ce modèle ensuite?

 

Ce sont ces projets qui décrédibilisent l’intégralité de l’écosystème. De plus, il faut travailler main dans la main avec les institutions permettant de réguler la profession. Dans de nombreux pays dits “crypto-friendly”, au final personne ne l’utilise réellement. Je pense donc que les focus sont:

  • Le senseless pour les paiements utilisateurs
  • Les intégrations simplifiées, ne plus sentir la blockchain mais l’utiliser et l’adopter
  • Les reconnaissances légales et donc l’agilité à se mettre en conformité
  • Les développements hybrides permettant de lier durabilité – enjeux réels-, innovation et facilité d’utilisation en vue de l’adoption de masse
  • S’ouvrir aux autres standards et écosystèmes, ne pas s’enfermer dans un réseau bien précis au sens propre comme au figuré

 

Voilà tout ce que je souhaite à Monopole pour y arriver.

 

Où en êtes-vous sur votre roadmap ? Prévoyez-vous des nouveautés pour 2024 ?

Nous avons implanté 5 blockchains au lieu de 7, mais sommes en cours de demande afin de rattraper ce retard l’an prochain. Le listing a été décalé au printemps 2024 et la tokenomics à également été revue afin de coïncider avec des paramètres favorables pour la communauté et la commercialisation du mainnet. Nous avons réussi l’intégration de la qualification et le label est en cours de création.

 

2024 est l’année de Monopole ! Audits de tous nos départements, listing, développement géographique, mise en place de nouveautés rédactionnelles, lancement de notre label et deuxième saison de lancement de projet labellisé. En outre, nous activons la partie institutionnelle sur notre application. Cela permettra de configurer des pools de solutions tokenisées ainsi que de la mise en relation pour les projets sourcés.

 

Une année remplie de challenges mais avec une équipe forte, déterminée et à 100%. Nous espérons rendre la communauté fière de faire partie de ce projet depuis plus de deux années.

 

Que conseillerais tu aux femmes qui hésitent à passer le pas pour travailler dans la tech en général et le Web 3.0 en particulier ?

Je pense que tech, blockchain, web3, industrie, quel que soit votre métier, toute personne est jugée sur des défaillances révélant juste son humanité. Alors quel que soit le secteur, il faut juste prouver pourquoi vous êtes là, correctement vous entourer, construire un environnement avec des valeurs qui vous épanouisse et ne jamais lâcher. Et ce, autant pour une femme, que toute autre personne et quelque soit son genre.

 

Lire plus : Interview de Mélissa Desde, Product Owner chez SmartChain

Prev
Celestia, la blockchain modulaire de Cosmos
Celestia-mainnet-is-live

Celestia, la blockchain modulaire de Cosmos

Celestia est une blockchain modulaire de l'écosystème Cosmos. Elle offre une sécurité robuste aux utilisateurs....

Next
Stack Talent V2 révolutionne l’acquisition de talents dans le Web3 !
stack talent v2 recrutement web3 nouveautes

Stack Talent V2 révolutionne l’acquisition de talents dans le Web3 !

Découvrez les fonctionnalités innovantes et l’expérience utilisateur optimisée que la version améliorée de Stack Talent...

Jonathan Riss

Passionné par la blockchain et les cryptos depuis 2019, je suis diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra. J'espère vous faire découvrir cet écosystème aussi fascinant que complexe, en le rendant le plus accessible possible.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Celestia est une blockchain modulaire de l'écosystème Cosmos. Elle offre…
fr_FRFrench