Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Qu’est-ce qu’un launchpad ?

Pour lancer leurs projets, les entreprises crypto ont besoin d’investisseurs afin de lever des fonds. Pour ce faire, ces dernières vendent des jetons (également appelés “tokens”) de leurs projets sur une place de marché en ligne, le launchpad.
Débutant
launchpads-crypto-definition-ico

Pour lancer leurs projets, les entreprises crypto ont besoin d’investisseurs afin de lever des fonds. Pour ce faire, ces dernières vendent des jetons (également appelés “tokens”) de leurs projets sur une place de marché en ligne, le launchpad.

La plupart du temps, les investisseurs peuvent acheter ces jetons avec des crypto-monnaies ou des stablecoins existants, comme Ethereum ou USDT. Ils auront le loisir d’acquérir les tokens au meilleur prix et pourront espérer faire une généreuse plus-value, à condition que l’entreprise tienne ses promesses.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’Ethereum ?

 

À quoi sert un launchpad ?

Grâce au launchpad, l’entreprise et l’investisseur sont gagnants / gagnants. En effet, l’entreprise peut lever rapidement et facilement un gros capital et l’investisseur peut acheter en avant-première avec la possibilité de faire de gros bénéfices. Après la vente, les tokens peuvent être échangés sur des plateformes d’échange contre d’autres crypto-monnaies ou stablecoins.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un stablecoin ?

 

Les différentes levées de fonds

Pour un projet, il existe plusieurs possibilités pour lever du capital : ICO, IEO, IDO ou encore STO.

L’Initial Coin Offering (ICO)

Acronyme d’Initial Coin Offering, l’ICO est la façon la plus utilisée pour lever des fonds. L’entreprise cède un nombre de tokens défini en fonction d’un montant d’investissement initial. Les ICO se font sur des plateformes décentralisées sans besoin de KYC (Know Your Customer).

Leur popularité explose en 2017 avec pas loin de 3 milliards de dollars levés.

L’Initial Exchange Offering (IEO)

L’IEO ou Initial Exchange Offering est un forme d’ICO centralisée. En effet, elles sont organisées par des exchanges tels que Binance ou KuCoin. L’un des gros avantages des IEO est que les plateformes effectuent le tri des projets qu’elles proposent, s’assurant ainsi de leurs légitimités.

Une demande de KYC devra être préalablement effectuée. Les critères de sélection sont donc plus strictes que pour une ICO.

L’Initial DEX Offering (IDO)

Les Initial DEX Offering (IDO) sont le pendant des IEO à ceci près qu’elles s’effectuent sur une plateforme décentralisée.

La Security Token Offering (STO)

Tout comme l’ICO ou l’IDO, une STO (Security Token Offering) est une forme de financement. Cependant, la STO va beaucoup plus loin puisqu’elle distribue des tokens ayant le statut de valeur mobilière ! Ce sont donc des titres financiers liés à un actif sous-jacent comme des actions ou des obligations.

Pour un investisseur, une STO se veut plus égalitaire et constitue une option conforme aux différentes réglementations en vigueur. Cependant, les Security Tokens ne sont pas échangeables sur les exchanges “traditionnels” comme Binance ou Kraken par exemple.

 

Comment participer à une ICO sur un launchpad ?

Tout d’abord, précisons qu’il existe de nombreux launchpads de cryptos disponibles sur Internet, chacun ayant ses propres caractéristiques et conditions d’utilisation. Il est important d’effectuer des recherches approfondies avant d’investir sur ces plateformes et de s’assurer de la légitimité du projet que vous avez choisi.

Même si quelques disparités peuvent exister d’une place de marché à une autre, les étapes pour participer à une IDO restent assez similaires.

En premier lieu, acheter des tokens

Très souvent, il vous faudra acheter et stacker des tokens de la plateforme en question. Sur Binance, il vous faudra posséder des BNB, sur Polkastarter des POLS, etc. Plus vous posséderez des tokens de la plateforme plus votre allocation au launchpad sera importante.

Ensuite, choisissez votre projet

Il est maintenant temps de sélectionner le projet disponible sur lequel vous souhaitez investir. Prenez le temps de bien étudier ce dernier : véracité de l’entreprise, analyse des tokenomics, profil de l’équipe, etc.

Mais surtout faites attention de ne pas céder au FOMO (Fear Of Missing Out) !

Enfin, investissez

Bien souvent, il n’y a malheureusement pas de place pour tout le monde. La distribution des allocations se fera donc au premier arrivé, premier servi (first come, first served). Vous envoyez vos tokens préalablement achetés et en échange vous recevrez des jetons de l’ICO. Ils seront libérables immédiatement ou, dans certains cas, après une période définie en amont. C’est ce que l’on appelle le “vesting”.

Soyez réactif, car certaines IDO se sont vu terminer en quelques minutes !

 

Quelques exemples de launchpads

Le Binance Launchpool

Certainement l’un des launchpad les plus sérieux. De par la renommée de l’exchange Binance, les projets proposés sont scrupuleusement étudiés et audités. Ils ont reçu les conseils d’experts de l’écosystème et le processus de candidature pour intégrer le launchpad est extrêmement ardu. Seuls les projets les plus pertinents sont sélectionnés.

Polkastarter

Comme son nom l’indique, Polkastarter est le launchpad décentralisé de la blockchain Polkadot. Les projets listés sur la place de marché sont bien souvent de bonne qualité et affichent de bons résultats lors de la libération des jetons. Il vous faudra vous procurer des tokens POLS pour pouvoir participer au lancement des différents projets.

Prev
Qui est Gavin Wood, d’Ethereum à Polkadot ?

Qui est Gavin Wood, d’Ethereum à Polkadot ?

Gavin Wood ce nom vous dit-il quelque chose et si tel est le cas, le connaissez-vous vraiment ?...

Next
L’identité décentralisée : vers un monde d’utilisateurs souverains ?

L’identité décentralisée : vers un monde d’utilisateurs souverains ?

Découvrez le concept d'identité décentralisée (DID). Qui possède notre identité ? Comment en reprendre le contrôle ? Les...

Jonathan Riss

Passionné par la blockchain et les cryptos depuis 2019, je suis diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra. J'espère vous faire découvrir cet écosystème aussi fascinant que complexe, en le rendant le plus accessible possible.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Gavin Wood ce nom vous dit-il quelque chose et si…
fr_FRFrench