Articles récents
  • Vivatech 2024 : Le rendez-vous incontournable de l’innovation et de la blockchain

    VivaTech 2024, l’un des plus grands salons de la technologie et de l’innovation en Europe, bat actuellement son plein à...

  • Le Digital Services Act (DSA) : les enjeux de son application dans ce contexte électoral

    Le règlement relatif à un marché unique des Services Numériques, plus communément appelé DSA pour Digital Services Act,...

  • Bitcoin : vers la fin de l’État-nation

    La monnaie représente un enjeu central pour les grands États de notre société contemporaine puisqu’elle permet de...

  • La Blockchain Business School et PyratzLabs lancent un programme de financement boursier

    L’industrie du Web3 est en pleine expansion et la demande de talents qualifiés dans le domaine de la blockchain ne...

Qu’est-ce que le Lending et le Borrowing ?

La finance décentralisée a rapidement vu émerger le lending et borrowing afin d’accélérer la démocratisation et les cas d’usages de la DeFi.
Débutant
Qu’est-ce que le Lending et le Borrowing ?

Le Lending et le Borrowing se traduisent respectivement par “prêt” et “emprunt”. La finance décentralisée a rapidement vu émerger ces produits financiers afin d’accélérer la démocratisation et les cas d’usages de la DeFi. Ces concepts sont très simples et s’apparentent au fonctionnement de la finance classique. Décryptage de ces concepts clés du monde de la blockchain ! 

 

Lending et Borrowing : histoire et origines de ces concepts

Historiquement, le concept de prêt remonte à la Rome Antique avec la naissance des prêteurs sur gage. Pour s’assurer que l’emprunteur remboursera bien sa dette, le prêteur réclame une garantie (un objet de valeur) avant de prêter de l’argent. Ensuite, une fois l’emprunt totalement remboursé, l’emprunteur rend l’objet de valeur. Le 19ème siècle marque la naissance des sociétés de construction et des fonds d’épargne et par extension le début de l’ère du crédit. En effet, ces sociétés proposent des offres de crédit qui évoluent rapidement et deviendront le crédit immobilier tel qu’on le connaît aujourd’hui : un prêt visant à financer une acquisition immobilière, avec intérêt, et avec comme garantie la maison pour gage (si l’emprunteur ne rembourse pas, la maison sera vendue et cela remboursera le prêt).

Plus récemment, la digitalisation de notre société a naturellement conduit l’industrie bancaire à digitaliser ses systèmes et offres de prêt. L’émergence des FinTech a également permis de repousser les frontières et a facilité l’accès au financement par la dette. La DeFi se positionne comme une alternative au financement classique, bien trop frileuse de l’écosystème Web3.0.

 

Le lending : des similitudes avec la finance traditionnelle 

Concrètement, le lending sur la DeFi s’apparente à la finance classique avec pour seule différence sa gestion à travers un contrat intelligent (smart contract) sur une plateforme décentralisée (DApp) de pair-à-pair (P2P). Autrement dit, le prêteur va rapporter ses fonds et les verser dans le pool de liquidité du protocole

Ensuite, un smart contract s’assure de prêter l’argent du pool aux emprunteurs, de façon automatique et sécurisée. L’emprunteur remboursera progressivement en payant également des intérêts qui seront versés tout ou en partie au prêteur. 

 

Le borrowing : un mode de fonctionnement propre à la blockchain

Du côté du borrowing, la DeFi ne fonctionne pas totalement comme la finance traditionnelle. En effet, les protocoles ne nécessitent aucune permission d’utilisation, ni de KYC. L’emprunteur n’a donc pas à présenter ses revenus ou son profil pour emprunter. Par conséquent, le protocole va demander une surcollatéralisation du prêt. Autrement dit, pour emprunter 90$ USDT, l’emprunteur devra mettre en garantie 100$ d’ETH (oui, cette technique date bien de la Rome Antique et nous n’avons pas trouvé mieux en 3000 ans) afin de s’assurer qu’il remboursera son prêt pour récupérer ses actifs mis en gage. A noter que certaines plateformes proposent des taux d’intérêts variables (ex : Compound) et d’autres des taux fixes (ex : Aave).

La différence entre la finance traditionnelle et la DeFi réside dans l’utilisation de la blockchain et de ses protocoles pour faire office de tiers de confiance. En effet, avec la DeFi nous n’avons plus besoin d’intermédiaires afin de mettre en contact un prêteur et un emprunteur, ni d’un intermédiaire pour vérifier l’identité et le profil de l’emprunteur. Le smart contract et les conditions établies préalablement permettent d’automatiser le processus et donc d’emprunter dans un délais très court. 

 

Quels sont les avantages du Lending et du Borrowing via la DeFi ? 

Pour résumer, le lending à travers la DeFi propose les avantages suivants :

  • La rapidité de l’opération. Pour le prêteur, les fonds sont injectés instantanément et les rendements sont reversés journalièrement (et non annuellement comme dans la finance traditionnelle). Pour l’emprunteur, une fois les garanties mises en gage, les fonds sont immédiatement disponibles, donc bien plus rapidement qu’avec une banque classique.
  • L’accès pour tous à un outil financier fondamental et vital pour la croissance. La DeFi permet à toutes les personnes ayant un portefeuille numérique (wallet) d’avoir accès au prêt sans autorisations préalables. Peu importe le montant ou la localisation géographique du prêteur et de l’emprunteur. 
  • La transparence et l’immuabilité de la blockchain apporte de la sécurité aux opérations. La blockchain sert de preuve pour les transactions financières et la nature décentralisée garantit la légitimité des transactions.
  • La cohérence et l’équité. La DeFi permet de reverser toute ou partie (majorité) des intérêts au prêteur. L’emprunteur sait dès le départ ce à quoi il s’engage et la plateforme ne prélève qu’une partie pour son fonctionnement (voir rien dans certains cas). 
  • Des taux plus avantageux qu’en banque classique avec des rendements allant jusqu’à 8% de rémunération pour le prêteur (contre 2% avec un livret A au taux actuel). Les rendements de la DeFi sont donc largement supérieurs aux rendements de la finance traditionnelle mais peuvent s’avérer insuffisants au vu des risques encourus sur certaines plateformes.

 

Lire plus : La DeFi : définition, enjeux et avenir

 

Le lending et le borrowing comportent également des inconvénients 

Les risques encourus doivent être étudiés soigneusement. Parmi les plus connus nous retrouvons :

  • L’appel de marge. Si nous reprenons l’exemple des 100$ d’ETH mis en gage pour obtenir 90$ USDT de prêt, on peut imaginer que par la suite le cours de l’ETH dévisse et la valeur des ETH que nous avons mis en collatérale atteigne seulement 50$ ETH. Ainsi, le protocole estimera que le ratio prêt/valeur d’un prêt en crypto-monnaies tombe en dessous du taux convenu. Dans ce cas, les emprunteurs doivent soit déposer davantage de garanties pour faire baisser le LTV (Loan to Value ou Rapport Prêt-Valeur), soit risquer la liquidation (et donc la vente de leurs ETH). 
  • L’illiquidité du collatérale. En effet, il faut prendre en compte que votre gage ne sera pas récupérable avant une longue période. Si une chute brutale du cours de l’ETH intervient, vous ne pourrez pas les vendre rapidement et devrez accepter la perte en valeur de ces derniers. 
  • Le manque de réglementation. Les plateformes décentralisées ne sont pas réglementées comme les banques traditionnelles et ne proposent donc pas le même niveau de sécurité. Les hacks de protocoles de DeFi sont assez courants. Il est très important de faire ses recherches sur la plateforme, ses équipes, ses audits technologiques, etc. pour s’assurer que le risque de hack soit minime avant d’y engager ses fonds.
Prev
Qu’est-ce que la Finance Décentralisée (DeFi) ?
Qu’est-ce que la Finance Décentralisée (DeFi) ?

Qu’est-ce que la Finance Décentralisée (DeFi) ?

La finance décentralisée ou DeFi (pour Decentralized Finance) est une nouvelle forme de marchés financiers développée...

Next
Emmanuel Macron veut “fonder un métavers européen”
Emmanuel Macron veut "fonder un métavers européen”

Emmanuel Macron veut “fonder un métavers européen”

Le Président Macron a répété à plusieurs reprises sa volonté de fonder un « métavers européen ». Mais quelle réalité se...

Alexandre Duran

COO & Co-fondateur de Start-in-Blockchain.fr, le média de la vulgarisation de la blockchain et ses cas d'usages. Passionné de FinTech, Blockchain et entrepreneuriat.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
La finance décentralisée ou DeFi (pour Decentralized Finance) est une…
fr_FRFrench