Articles récents
  • Vivatech 2024 : Le rendez-vous incontournable de l’innovation et de la blockchain

    VivaTech 2024, l’un des plus grands salons de la technologie et de l’innovation en Europe, bat actuellement son plein à...

  • Le Digital Services Act (DSA) : les enjeux de son application dans ce contexte électoral

    Le règlement relatif à un marché unique des Services Numériques, plus communément appelé DSA pour Digital Services Act,...

  • Bitcoin : vers la fin de l’État-nation

    La monnaie représente un enjeu central pour les grands États de notre société contemporaine puisqu’elle permet de...

  • La Blockchain Business School et PyratzLabs lancent un programme de financement boursier

    L’industrie du Web3 est en pleine expansion et la demande de talents qualifiés dans le domaine de la blockchain ne...

Qu’est-ce qu’un liquidity pool ?

Les Liquidity pools sont utilisés dans plusieurs domaines de la finance décentralisée et notamment dans le fonctionnement des DEXs.
Intermédiaire

Un liquidity Pool, ou réserve de liquidités en français, est un pilier de la finance décentralisée (DeFi). En effet, il permet aux utilisateurs des protocoles d’échanges décentralisés (DEX), l’échange de pair à pair décentralisé sans intermédiation d’un tiers de confiance. Ces DEX sont eux-même à la base de la DeFi. Il est donc important de comprendre tous les enjeux liés à ces pools de liquidités pour bien comprendre les DEX et donc la DeFi.

Un liquidity pool (LP), c’est quoi ?

Un liquidity pool ou pool de liquidités est une réserve de tokens librement déposés dans un exchange (place  de marché) décentralisé tel que Uniswap, par les utilisateurs, afin qu’il soit possible à d’autres d’acheter ces tokens. Pour ce faire, ces exchanges utilisent des smart contract. Ces pools de liquidités se composent, en général, de deux tokens. Par exemple, la paire ETH/USDC sur Uniswap.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’Ethereum (ETH) ?

Comment fonctionne un DEX dans un liquidity pool ?

Pour mieux comprendre la raison d’être d’un pool de liquidités, il nous faut revenir aux bases de la DeFi ou finance décentralisée. Le premier exchange décentralisé (DEX – Decentralised  Exchange), Uniswap, apparaît en novembre 2018. Par principe, un tel exchange n’est pas lié à une entreprise particulière qui va injecter des fonds dans son fonctionnement. Mais concrètement comment ça fonctionne ? Prenons un cas concret pour bien comprendre  la chose.

Vous voulez échanger vos USDC contre des ETH sans les faire quitter votre wallet et passer par un exchange centralisé (type Binance) pour réduire vos frais de réseaux et éviter les échanges centralisés car vous n’avez plus confiance en eux à la suite de la chute de FTX. Rien de plus simple :

  • Connectez votre wallet metamask à UNISWAP pour faire votre swap (échange) USDC vers ETH,
  • Validez la transaction sur votre wallet et payez les frais du réseau ETH,
  • Après quelques minutes, vos USDC sont devenus des ETH !

Comment cela est-il possible ? Vous êtes actuellement venu directement déposer vos USDC  dans le pool de liquidités qui contient des USDC et des ETH et récupérez la même valeur en ETH que d’USDC que vous venez à l’instant de déposer.

Les pools de liquidités sont donc des tokens mis à disposition par des utilisateurs pour permettre à d’autres utilisateurs de swaper leurs tokens, c’est-à-dire les échanger.

 

Lire plus : L’affaire FTX : tout comprendre de A à Z

 

Comment échanger des USDC en ETH grâce à un liquidity pool ?

Prenons le cas contraire où vous voulez déposer pour 500$ d’USDC et 500$ de ETH. Vous allez donc déposer ces coins sur le smart contract de l’exchange décentralisé (DEX) afin de permettre à un autre utilisateur de swaper à son tour des USDC contre des ETH ou inversement.

À noter que vous ne pouvez déposer que des montants identiques des deux tokens. Le pool est donc à l’équilibre. Un pool de USDC/ETH d’une valeur de 1 milliard possèdera donc 500 millions en ETH et 500 millions en USDC. Le ratio peut changer suivant les protocoles et les coins, 40% ETH contre 60% USDC par exemple mais c’est assez rare. Il existe aussi des pools avec trois ou quatre coins dans le pool de liquidités.

Pourtant lorsque vous venez déposer dans le pool l’un des tokens de la paire (dans notre  exemple USDC) contre l’autre token de la paire (dans l’exemple de l’ETH), nous arrivons à un déséquilibre. Le smart contract va donc toujours arranger cela en équilibrant la paire en vendant un des tokens de la paire contre l’autre. Le smart contract effectue la même manœuvre lorsque les cours des coins changent. L’équilibrage est appelé impermanent loss.

 

Lire plus : Qu’est-ce que la Finance Décentralisée (DeFi) ?

 

L’intérêt des liquidity pools en DeFi

Pourquoi stacker ses tokens dans ces pools ? En échange de la mise à disposition de leurs tokens, ces utilisateurs sont récompensés par un rendement de tokens identiques à ceux mis à disposition. Il n’est donc pas rare pour un utilisateur qui met à disposition une paire de tokens d’obtenir un rendement aux alentours de 5%. Ce rendement est possible grâce aux frais de réseaux appliqués lors des swaps qui lui sont reversés.

 

Les limites des liquidity pools

Il convient tout de même de faire attention aux risques lorsque l’on laisse ses cryptos à disposition dans un pool de liquidités. Le premier étant l’impermanent loss. En effet, les coins présents dans votre pool de liquidités peuvent fondre comme neige au soleil suivant le cours des cryptos de cette même paire. Les pools contenants des stablecoins sont donc plus sûrs.

Les risques de hack du protocole sont aussi possibles. Pour les réduire il est préférable de choisir des protocoles avec une total value lock (TVL), élevée ainsi que des protocoles existants depuis plusieurs années, comme peut l’être UNISWAP. Néanmoins ce type de protocole propose en général un rendement bien moins intéressant.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un stablecoin ?

Prev
Identité : quelle différence entre le pseudonymat et l’anonymat ?
difference pseudonymat et l'anonymat

Identité : quelle différence entre le pseudonymat et l’anonymat ?

Découvrez la différence entre pseudonymat et anonymat pour mieux gérer votre vie privée sur la blockchain !...

Next
Qu’est ce qu’un Automated Market Maker ?
automated-market-maker-exemple-fonctionnement-avenir

Qu’est ce qu’un Automated Market Maker ?

Tout savoir sur les automated market makers, des outils numériques ou protocoles pour un système financier décentralisé....

Louis Denis

Conseiller patrimonial spécialisé dans les cryptomonnaies, j'aime décrypter et former sur le monde de la crypto. https://www.linkedin.com/in/louis-denis-crypto-trader/

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Découvrez la différence entre pseudonymat et anonymat pour mieux gérer…
fr_FRFrench