Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

Qu’est-ce que le minage ?

Le minage désigne un processus de calcul intensif, effectué par un ordinateur, et consistant à trouver et à valider un bloc qui sera intégré à la blockchain.
Débutant

Si vous lisez cet article, c’est que vous avez déjà entendu parler du Bitcoin. Un bitcoin, ça s’achète, ça s’échange, ça ce transfert, mais surtout ça se crée. Ce processus s’appelle le “minage” et il est central pour le bon fonctionnement de l’un des réseaux les plus sécurisé de la planète.

Comment fonctionne le bitcoin ?

Vous le savez certainement déjà, mais le Bitcoin est un système de paiement pair à pair basé sur la technologie blockchain. Pour mémoire, une blockchain est un immense livre de compte inviolable, infalsifiable et distribué, dans lequel sont enregistrées des transactions. Celles-ci sont ensuite enregistrées dans des blocs qui sont liés entre eux d’où le nom, blockchain.

Dans le cadre de Bitcoin, le réseau est dit distribué puisque n’importe qui peut télécharger la blockchain et participer à la sécurisation du réseau.

Lire plus : Qu’est-ce que le bitcoin ?

Qu’est ce que le minage de bitcoin ?

Le minage désigne un processus de calcul intensif consommant des ressources, puisque soumis au consensus de la Proof Of Work (POW). Il consiste à trouver un nombre bien spécifique appelé le nonce. Lorsque ce nombre est découvert, un nouveau bloc est créé et ajouté au bloc précédent. C’est ce qu’on appelle communément le “minage”.

Chaque transaction est vérifiée par les “mineurs”, qui utilisent leur puissance de calcul pour résoudre des équations complexes afin de valider les transactions inscrites dans la blockchain. Comme tout travail mérite salaire, ces derniers sont récompensés pour leur tâche en recevant des bitcoins

Vous l’aurez compris, miner c’est mettre à disposition du réseau Bitcoin sa puissance de calcul pour le sécuriser. C’est ainsi que les transactions inscrite sur un bloc sont vérifiées et qu’est assurer le bon fonctionnement de la blockchain.

Lire plus : Proof of Work VS Proof of Stake : quelle différence ?

Quel est le matériel nécessaire pour le minage de bitcoin ?

Pour vous lancer dans l’aventure du mining, vous aurez besoin d’un certain nombre d’éléments:

  • Une connexion internet de qualité : en tout premier lieu, il vous faudra une connexion internet digne de ce nom ! Cela peut tomber sous le sens mais le minage de bitcoin nécessite une connexion stable, sans coupure, pour communiquer avec les autres mineurs sur le réseau. 
  • Un ordinateur très puissant : et oui, miner du bitcoin nécessite du matériel informatique doté d’une puissance de calcul extrêmement élevée. D’ailleurs, miner avec votre ordinateur personnel relève presque de l’utopie. Le minage de bitcoin s’effectue généralement soit avec un appareil dédié appelé ASIC soit en montant un rig de minage. Ces machines incluent des cartes graphiques haut de gamme, ayant une capacité de stockage importante et des processeurs dernier cri. Elles dépasseront très rapidement le millier d’euros d’investissement. 
  • Un logiciel de mining: pour vous connecter au réseau Bitcoin et commencer à résoudre des calculs pour vérifier les transactions, il vous faudra installer un logiciel de minage. Les plus couramment utilisés et appréciés des mineurs sont CGMiner ou BFGMiner.
  • Un Bitcoin wallet : bien entendu, vous aurez besoin d’un portefeuille bitcoin pour recevoir les récompenses que vous minez. Ici, vous pouvez opter soit pour un hot wallet (Electrum, Wasabi, etc.) soit pour un cold wallet de type Ledger, Trezor, etc.
  • Rejoindre une mining pool : miner en solitaire est quasiment impossible et prendrait beaucoup trop de temps. C’est pour cette raison que la grande majorité des mineurs choisissent de se rejoindre dans ce que l’on appelle une “mining pool” ou “pool de minage”. Elles regroupent la puissance de calcul des mineurs qui la composent pour augmenter leurs chances de recevoir une récompense, qu’elles redistribuent équitablement par la suite.


Avantages et inconvénients du minage de bitcoin ?

Il est important de noter que le minage de bitcoin est devenu de plus en plus difficile au fil des années, car il y a énormément de mineurs qui se branchent au réseau. Il peut donc être nécessaire d’investir dans un matériel plus puissant pour rester compétitif. 

De plus, il est primordial de considérer le coûts énergétique liés au minage, car cela peut s’avérer extrêmement coûteux. D’ailleurs, il s’agit bien souvent du poste de dépense le plus important d’un mineur !

Dans certains pays, miner du bitcoin est particulièrement lucratif, le prix de l’électricité étant très faible. Cette problématique du coût énergétique pousse les entreprises à innover et à se réinventer en proposant des solutions économiquement, mais surtout écologiquement viable. Par exemple, il est aujourd’hui possible de se chauffer grâce à la chaleur dégagée par une machine de minage où encore de récupérer le surplus d’énergie produit par des panneaux photovoltaïque pour le dédier à ce dernier.

Aujourd’hui, la grande majorité des mineurs en France sont surtout des passionnés de la première heure du Bitcoin et de sa technologie.

Prev
Qu’est-ce que les frais de gaz sur la blockchain et comment sont-ils calculés ?
gas fees crypto

Qu’est-ce que les frais de gaz sur la blockchain et comment sont-ils calculés ?

Chaque transaction sur la blockchain est associée à des frais de gaz (gas fees) mais à quoi servent-ils et comment...

Next
Polkadot : définition, origines, fonctionnement

Polkadot : définition, origines, fonctionnement

Polkadot, sais-tu vraiment pourquoi cette blockchain a été créée, comment elle fonctionne et ce qu’elle apporte à...

Jonathan Riss

Passionné par la blockchain et les cryptos depuis 2019, je suis diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra. J'espère vous faire découvrir cet écosystème aussi fascinant que complexe, en le rendant le plus accessible possible.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Chaque transaction sur la blockchain est associée à des frais…
fr_FRFrench