Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Top 5 des NFT les plus populaires de l’histoire

Quels sont les NFT les plus populaires de l’histoire ? Les plus connus, les plus chers, les plus échangés ?
Débutant

Top 5 des NFT les plus populaires de l’histoire

Un NFT, (Non Fungible Tocken), représente un actif numérique sur une blockchain. Ils servent à prouver la propriété et la provenance d’actifs numériques comme des œuvres d’art, vidéos, ou biens virtuels dans les jeux.

 

Stockés sur des blockchains, les NFT garantissent la traçabilité, la transparence et la sécurité des transactions. Cette technologie a gagné en popularité dans l’art. Elle permet aux créateurs de monétiser leurs œuvres et aux collectionneurs de posséder des objets d’art numérique. 

 

La tendance a fait beaucoup de bruit en 2022, avec l’achat et la revente de NFT, surtout dans le domaine de l’art. Mais alors quels sont les NFT les plus populaires de l’histoire ?

 

Crypto-punk, les précurseurs

Les CryptoPunks sont une collection de 10 000 images d’art numérique générées de manière algorithmique, avec des attributs aléatoires. La collection est stockée sur Ethereum. Chaque image est unique et peut être officiellement possédée par une seule personne.

 

Les CryptoPunks ont été créés en 2017 par le studio Larva Labs, et ont été l’une des premières séries de NFT sur Ethereum. Ils sont devenus très populaires en 2021, lorsque les ventes ont atteint des sommets. Le CryptoPunk #5822, ayant réalisé la vente la plus haute, a été acheté pour 23.7 million de dollars.

 

Les CryptoPunks sont considérés comme des œuvres d’art emblématiques car ils sont précurseurs et ont contribué à populariser les NFT.

 

Lire plus : Un gamer de 18 ans gagne 1.6M$ grâce à un NFT !

 

 

Bored Ape Yacht Club (BAYC), le coup de buzz

Le Bored Ape Yacht Club (BAYC) est une collection de 10 000 NFT sur la blockchain Ethereum. Chaque NFT est une œuvre représentant un singe ayant l’air de s’ennuyer, mais aussi une carte de membre du Yacht Club.

 

La collection comprend 170 attributs différents tels que des chapeaux, des yeux, des expressions, etc. Comme pour les Crypto Punks, les images sont générées de manière procédurale avec une combinaison aléatoires des attributs.

 

Le projet BAYC est l’une des séries de NFT les plus populaires au monde. Des stars comme le basketteur Stephen Curry, Madonna ou Snoop Dog s’en sont procurés un. La vente la plus chère à eu lieu pour Bored Ape #8817 à 3.2 millions de dollars.

 

Cependant depuis mai 2022, le prix de vente des BAYC a fortement baissé. L’intégralité du marché a baissé, mais cette chute peut aussi s’expliquer par des accusations de racisme contre l’un des fondateurs de Yuga Labs, l’entreprise à l’origine du projet.

 

Lire plus : NFTs, au service de la génération de valeur pour les artistes ?

 

 

Le premier tweet

Jack Dorsey (le PDG de Twitter) a vendu son tout premier tweet en NFT pour 2,9 millions de dollars début 2021. Le tweet, qui disait simplement “just setting up my twttr”, a été publié le 21 mars 2006. Il cumule 120 000 retweets et 160 000 likes.

 

Si ce tweet NFT n’a pas de valeur artistique comme les autres de cette liste, il s’agit bien d’un des token non fongibles les plus populaires de l’histoire. Il représente les tout débuts de Tweeter, l’un des plus grand réseau social du web2, mais traduit dans une version web3.

 

Cependant, on peut se demander ce que cette vente signifie… En effet, Jack Dorsey a toujours le contrôle sur son compte Twitter et détient toujours le pouvoir sur ce tweet vieux de 15 ans.

 

Everydays The First 5000 Days

Everydays: The First 5000 Days est une œuvre d’art numérique créée par Mike Winckelmann, (son pseudo : Beeple). Cette œuvre est une mosaïque de 5000 images créées par Winckelmann pour sa série “Everydays”.

 

L’œuvre a été vendue aux enchères chez Christie’s en 2021 pour un montant 69,3 millions de dollars. Ce prix fait de cette œuvre le NFT le plus cher jamais vendu en une seule fois. Cette fresque est considérée comme emblématique et a permis de faire connaître l’art numérique et les NFT à un public plus large.

 

Lire plus : Les NFT : simple objet de spéculation ou vrai atout pour le milieu de l’art ?

 

 

NFT le plus cher jamais vendu: The Merge

The Merge est un projet NFT créé par l’artiste anonyme “Pak”. Il s’agit d’un NFT dynamique.

 

Dynamique car la fresque est composée de plus de 266 000 pièces numériques, qui ont été achetées par environ 28 000 personnes. Chaque acheteur a reçu un NFT unique, constitué de la fusion de ses morceaux. Chacun peut donc revendre ses possessions et la fusion de nouveaux morceaux donnera une nouvelle œuvre. Au total, on pourrait réunir toutes les pièces du « puzzle » pour recréer l’œuvre initiale.

 

Le projet a été lancé en décembre 2021 et a généré plus de 91,8 millions de dollars de ventes. Certains la considèrent comme la vente la plus chère de l’histoire, même si l’œuvre a été découpée en plusieurs milliers de morceaux.

 

Ce projet est très intéressant, car un reproche souvent fait aux NFT est qu’avoir un titre de propriété pour un fichier .png n’a pas de sens. En effet, n’importe qui peut toujours télécharger l’image gratuitement. Cette fois, les NFT sont uniques et sont le résultat de la fusion de plusieurs pièces !

 

L’avenir des NFTs

Vous l’aurez remarqué, les NFT connus ont quasiment tous eu leur heure de gloire en 2022…

 

Le marché a depuis perdu en valeur : le boom des NFT s’est perdu et les acheteurs ne se bousculent plus. Les critiques envers les NFT artistiques sont nombreuses et les artistes réagissent aux retours du public. Ce qui est sûr est qu’ils ont un impact sur l’art, la façon dont on le considère et le processus créatif.

 

Les NFTs ne sont pas uniquement des œuvres d’art, ou des images que l’on peut posséder grâce à la blockchain. Il s’agit de vrais titres de propriété et nombre d’utilisations sont imaginables. On peut par exemple prouver que quelqu’un possède quelque-chose ou prouver la véracité d’une information. Tout reste à être inventé !

 

Lire plus : PSL introduit des NFT dans certains de ses diplômes !

Prev
Classement des réseaux blockchain les plus populaires
reseaux blockchain populaire

Classement des réseaux blockchain les plus populaires

Cet article propose un classement des réseaux blockchain les plus populaires en se basant sur des critères spécifiques....

Next
Inauguration du campus de Guardia Cybersecurity School
guardia cybersecurity school campus

Inauguration du campus de Guardia Cybersecurity School

Mardi 5 décembre 2023 s’est déroulée l’inauguration du campus de Guardia Cybersecurity School, l’école des métiers de la...

Colin Faguet

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Cet article propose un classement des réseaux blockchain les plus…
fr_FRFrench