Articles récents
  • Vivatech 2024 : Le rendez-vous incontournable de l’innovation et de la blockchain

    VivaTech 2024, l’un des plus grands salons de la technologie et de l’innovation en Europe, bat actuellement son plein à...

  • Le Digital Services Act (DSA) : les enjeux de son application dans ce contexte électoral

    Le règlement relatif à un marché unique des Services Numériques, plus communément appelé DSA pour Digital Services Act,...

  • Bitcoin : vers la fin de l’État-nation

    La monnaie représente un enjeu central pour les grands États de notre société contemporaine puisqu’elle permet de...

  • La Blockchain Business School et PyratzLabs lancent un programme de financement boursier

    L’industrie du Web3 est en pleine expansion et la demande de talents qualifiés dans le domaine de la blockchain ne...

Cette semaine dans la Silicon Valley #10

L’actualité de la semaine en bref : Présentation de Tenderd, le mercato des dirigeants, les déboires de la semaine et les prédictions 2023.

Tenderd, soutenu par Y Combinator, aide à louer et à suivre les équipements dans le secteur de la construction.

Basée à Dubaï, la startup soutenue par Y Combinator permet aux entreprises de construction de louer sur sa marketplace des machines telles que des compresseurs d’air, des camions à benne, des bulldozers ou encore des grues. Elle aide les entreprises à assurer le suivi de l’ensemble de leur parc de machines lourdes.

“Lorsque j’ai commencé à aider dans l’entreprise de mon père, j’ai remarqué que beaucoup de ces entreprises de construction géraient leurs biens d’équipement de la même manière qu’il y a cent ans. C’est alors que j’ai pensé qu’il y avait une opportunité d’apporter à cet espace ce que j’ai vécu, observé et appris dans la Silicon Valley”, explique Arjun Mohan, fondateur et PDG de Tenderd.

Aujourd’hui, en dehors du secteur de la construction, Tenderd loue également des équipements à d’autres industries telles que la logistique ou les raffineries de pétrole et collabore avec des entreprises comme Saudi Aramco, Colas, Amazon, Larsen & Toubro, et d’autres.

 

Quel fût le mercato des plus grands dirigeants en 2022 ?

Bob Iger revient chez Walt Disney.

Ancien CEO, c’est par la grande porte que Bob Iger revient. Le Conseil d’Administration a d’abord approuvé une prolongation de contrat à son actuel CEO avant de faire marche arrière et de récupérer M. Iger. Ce dernier reprend son ancien poste pour un contrat de deux ans.

 

Sheryl Sandberg quitte Facebook (Meta).

Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation de Meta Platforms et véritable bras droit de  Mark Zuckerberg, ainsi que deuxième dirigeant du groupe, était responsable de l’accélération de la plateforme publicitaire du géant des médias sociaux après son arrivée en 2008 et qui a fait de Facebook une entreprise extrêmement rentable pendant de nombreuses années. Son départ cause à la Silicon Valley la perte de l’une de ses rares femmes C-level.

 

Patrick Doyle rejoint Restaurant Brands International.

L’ancien PDG de Domino’s, Patrick Doyle, rejoindra Restaurant Brands International, la société mère de Burger King, Popeye’s et Tim Horton’s, en tant que président exécutif.

 

Howard Schultz revient chez Starbucks.

Howard Schultz est revenu à la tête de Starbucks en mars après le départ à la retraite du PDG Kevin Johnson. Schultz est devenu PDG par intérim pendant que la société cherchait un successeur permanent. C’est la deuxième fois que Schultz revient dans l’entreprise. Il avait déjà occupé le poste de PDG de 1986 à 2000 et de 2008 à 2017. 

 

Tour d’horizon des déboires de la semaine par CoinTelegraph

Argo Blockchain vend sa principale installation minière à Galaxy Digital pour 65 millions de dollars.

Afin de survivre au marché baissier actuel, la société de minage de crypto-monnaies Argo Blockchain a vendu son installation minière phare du Texas, Helios, pour 65 millions de dollars. Le nouveau propriétaire est Galaxy Digital, un fonds d’investissement en crypto-monnaies, qui fournira également à Argo un nouveau prêt de financement d’équipement de 35 millions de dollars pour aider la société à réduire sa dette. CoinTelegraph nous rapporte que “l’opération permettra aux opérations minières d’Argo de se poursuivre tout en réduisant la dette totale, en améliorant les liquidités et en améliorant la structure opérationnelle.”

 

Le hackeur de Mango Markets arrêté pour fraude.

Avraham Eisenberg, le pirate informatique qui a volé 110 millions de dollars de la bourse décentralisée Mango Markets, a été arrêté à Porto Rico. Eisenberg a qualifié son exploit de “stratégie commerciale très rentable” et a indiqué qu’il considérait toutes ses actions comme des “actions légales sur le marché libre”. Il semble toutefois que le Federal Bureau of Investigation (FBI) des États-Unis ait une interprétation différente des faits. Selon la plainte du FBI, les actions d’Eisenberg constituent à la fois une fraude et une manipulation du marché.

 

Celsius veut prolonger le délai pour les réclamations alors que les frais d’avocat s’accumulent.

Celsius Network prévoit de déposer une motion visant à prolonger d’un mois la date limite à laquelle les utilisateurs doivent soumettre leurs demandes d’indemnisation, ce qui porterait le délai à début février. Les créanciers de Celsius ne semblent toutefois pas soutenir cette démarche, car les honoraires des banquiers, avocats et conseillers ont déjà atteint 53 millions de dollars dans le cadre de la procédure de faillite.

 

Business Insider publie les prédictions dans la Tech pour 2023

  • La Tech va connaître un énorme rebond en 2023. Les entreprises technologiques ont connu une année 2022 difficile, mais les analystes de Wedbush estiment que le secteur va se développer au cours de l’année à venir et qu’il ne peut que progresser.
  • Le secteur de la publicité (Ads) a été énormément volatil en 2022 et les évènements de fin d’années (notamment le rachat de Twitter par Elon Musk) laisse présager encore plus de changement en 2023.
  • Stephanie Simon, la responsable des admissions de Y Combinator, a passé en revue plus de 20 000 startups pour la seule cohorte d’hiver. Elle a déclaré à Insider que le fait d’avoir un cofondateur ayant une formation technique et de résoudre des problèmes réels (entre autres) est la clé du succès d’une candidature.
  • Un rival pour Twitter, un déclin des entreprises de vente directe aux consommateurs et un ralentissement pour Amazon font partie des tendances qu’Insider prévoient pour 2023.
  • La Creator Economy ne sera pas en reste. Les pointures du milieux annoncent une forte hausse pour la Gen X et les Millenials, tant dis que d’autres voient la chute de grands acteurs. 
  • Le Ghostwriting va davantage se développer. Twitter est le club social le plus important de la Silicon Valley, et les grands investisseurs paient des ghostwriters très cher pour les mettre en valeur (jusqu’à 200 000$), le tout en 280 caractères ou moins. 
  • La chute des assistants vocaux. Le meilleur exemple : Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, surnommé autrefois “l’ordinateur du futur”, est maintenant en difficulté. Plus tôt cette année, des employés d’Amazon ont décrit une division en crise, des licenciements et des pertes énormes sur “une opportunité gâchée”.
  • Les pseudos sur les réseaux sociaux mènent à une étrange hype. En effet, des personnes souhaitant obtenir le @ originel sont prêt à s’en prendre physiquement à leurs détenteurs. Par ailleurs, le développement de l’Ethereum Name Service démontre un attrait fort pour la détention d’identité numérique. 
  • La sous-traitance par des employés. En effet, un phénomène a vue le jour avec le covid et le développement du télétravail. Des personnes ont pris l’habitude de sous-traiter leurs tâches à des organismes ou professionnels extérieurs à l’entreprise. Les experts affirment que cette pratique est la plus courante dans les secteurs de l’informatique et du développement.

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Rendez-vous en fin d’année pour refaire le point sur ces prédictions. 

 

Lire l’épisode de Cette Semaine dans la Silicon Valley de la semaine dernière.

Prev
Les hardware wallets sont-ils infaillibles ?
hardware-wallets-stockage-crypto-fiabilite

Les hardware wallets sont-ils infaillibles ?

Utiliser un hardware wallet permet de stocker ses clés privées hors d'internet, les protégeant ainsi d'éventuelles...

Next
Top 40 des incubateurs et accélérateurs Web3
incubateur web3

Top 40 des incubateurs et accélérateurs Web3

Malgré les tendances actuelles à la baisse, le marché des incubateurs Web3 a explosé ces dernières années !...

Alexandre Duran

COO & Co-fondateur de Start-in-Blockchain.fr, le média de la vulgarisation de la blockchain et ses cas d'usages. Passionné de FinTech, Blockchain et entrepreneuriat.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Utiliser un hardware wallet permet de stocker ses clés privées…
fr_FRFrench