Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

Le staking : fonctionnement, risques, rendements

Le staking consiste à verrouiller vos crypto-monnaies (ATOM, ETH, OSMO) pour recevoir des récompenses par la suite.
Débutant

Le staking consiste à verrouiller vos crypto-monnaies ATOM, ETH, OSMO pour recevoir des récompenses. Chaque transaction sur la blockchain nécessite une vérification. Ce système de récompenses aide les utilisateurs qui possèdent des crypto-monnaies à vérifier les transactions. Les délégués gagnent ainsi des récompenses.

 

Comment fonctionne le staking en crypto ?

Le staking est une alternative au minage de crypto-monnaies. Il consiste à détenir des crypto-monnaies dans un portefeuille, pour soutenir la sécurité et les opérations d’un réseau blockchain spécifique.

En « verrouillant » ou en mettant de côté les crypto-monnaies, les utilisateurs peuvent recevoir des récompenses pour le staking.

Le staking de coins peut se faire directement à partir de votre portefeuille de crypto-monnaies.

Les exchanges proposent une option de staking qui permet aux utilisateurs de gagner des récompenses de manière simple, il suffit de détenir ses coins sur l’exchange.

Pour bien comprendre ce qu’est le staking et l’outil de staking utilisé, vous devez saisir le fonctionnement de la Proof of stake (PoS). PoS est un mécanisme de consensus qui permet aux blockchains de fonctionner de manière plus économe en énergie et plus écologique tout en maintenant leur degré de décentralisation.

 

En quoi consiste le staking ?

Le staking est souvent utilisé dans les blockchains qui utilisent un système de consensus de preuve d’enjeu (PoS) ou de participation (DPoS).

Dans un système de PoS, les validateurs sont sélectionnés pour valider les transactions en fonction de la quantité de jetons qu’ils ont mis en gage, c’est-à-dire stakés.

Les validateurs qui ont mis en gage plus de jetons ont une plus grande probabilité d’être sélectionnés pour valider les transactions.

En échange de leur participation, les validateurs reçoivent une récompense sous forme de jetons supplémentaires, qui peut varier en fonction de la quantité de jetons stakés, de la durée de la mise en gage et de la politique de récompense de la blockchain en question.

Il est important de noter que le staking implique un certain niveau de risque, car les jetons mis en gage ne peuvent généralement pas être utilisés pendant la durée de la mise en gage. Il est donc important de bien comprendre les risques liés au staking avant de prendre une décision d’investissement.

DPoS (c’est-à-dire preuve d’enjeu déléguée) est un mécanisme de consensus qui permet aux détenteurs de cryptomonnaie de voter en temps réel.

Le mécanisme de Delegated Proof of Stake (DPoS) est une variante du Proof of Stake (PoS).

Ce concept est développé pour répondre aux différents problèmes de centralisation et de consommation énergétique posés par les consensus de Proof of Work (PoW).

 

Le staking est-il risqué ?

En matière de crypto-monnaies, le staking est reconnu pour générer un revenu passif et un rendement prévisible.

Vous bloquez des crypto-monnaies pendant une certaine durée et, à la fin de cette durée, vous recevez la quantité que vous aviez bloquée avec un intérêt supplémentaire en fonction de la quantité et de la durée pendant laquelle vous avez laissé votre crypto.

La logique de cette récompense est que le staking augmente la capitalisation et par la même occasion, la confiance des investisseurs.

De ce fait, on pourrait croire que le staking est bon pour tout le monde et qu’il n’y a pas de risques. Mais ce n’est qu’une apparence et voici les principaux inconvénients liés à ce type d’opération :

  • Le cours de la crypto-monnaie « stakée » peut s’effondrer pendant la période de staking
  • La plateforme retenue pour le staking peut être piratée, pour éviter le piratage des plateformes, utiliser des DEX (exchanges décentralisé)
  • Le déblocage (unstaking) peut prendre un certain temps, période de 14/21/28 jours par exemple.

Généralement, le staking s’avère une stratégie d’investissement assez sûre et pour laquelle on peut mesurer les risques en amont. Certes, il y a toujours un risque mais il est possible de le réduire fortement.

 

Qu’est ce que le DPOS ?

Le DPoS apparaît aujourd’hui comme l’un des consensus blockchain les plus consensuels pour atteindre un équilibre entre les exigences de sécurité, de décentralisation et de scalabilité.

Les délégués valident les transactions en signant chacun des nouveaux blocs avec leur clé privée.

Ils garantissent l’inviolabilité des données du registre et récupèrent les frais des transactions inscrites dans le bloc.

Ils sont en charge de prendre ensemble les décisions importantes concernant les changements sur le réseau.

 

Comment les récompenses de staking sont-elles déléguées ?

Les récompenses varient en fonction du jeton. Pour certains jeton, vous devez accéder au site du projet concerné et importer votre portefeuille pour déléguer.

Une fois le nombre de jeton délégué, il faut spécifier une adresse de bénéficiaire. Vos récompenses provenant du staking  sont directement envoyées sur votre portefeuille.

 

Des rendements intéressants grâce aux staking :

Le staking de cryptos ouvre plus de voies pour ceux qui souhaitent participer à la maintenance et à la gouvernance du réseau.

C’est le moyen simple de gagner de l’argent en détenant simplement des actifs numériques.

Plus il devient facile de staker, plus les barrières à l’entrée de l’écosystème blockchain sont faibles.

Attention, le staking n’est pas entièrement sans risque. Les smarts contracts utilisés pour verrouiller les fonds peuvent être sujets à des bugs.

C’est important d’utiliser des portefeuilles physiques comme Ledger.

 

Prev
Tout sur la tokenisation : définition, fonctionnement, avantages
tokenisation definition fonctionnement avantages

Tout sur la tokenisation : définition, fonctionnement, avantages

Avec l’essor et le développement des cryptomonnaies, le principe de tokenisation s’est largement répandu. Mais que...

Next
GQ Magazine lance sa première collection de NFT !
gq magazine collection nft

GQ Magazine lance sa première collection de NFT !

GQ s'apprête à lancer sa première collection de NFT. Nommée "GQ3 Issue 001: Change Is Good", elle regroupe plusieurs...

Quentin Durand

Je suis convaincu que les prochaines années seront celles de la cryptomonnaie et du métaverse. Passionné par l’écosystème Tendermint Cosmos et par les NFT, je partagerai mes connaissances. Cofondateur de Stakelab.fr

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Avec l’essor et le développement des cryptomonnaies, le principe de…
fr_FRFrench