Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Tout sur la tokenisation : définition, fonctionnement, avantages

Avec l’essor et le développement des cryptomonnaies, le principe de tokenisation s’est largement répandu. Mais que signifie concrètement la tokenisation ? Avant de rentrer dans le cœur du sujet, il est important de bien comprendre la notion de token.
Intermédiaire
tokenisation definition fonctionnement avantages

Qu’est-ce qu’un token ?

Un token, jeton en français, est une unité de valeur numérique qui représente un actif ou une utilisation spécifique dans un système informatique décentralisé tel qu’une blockchain.

Concrètement, les jetons n’ont pas directement de valeur. Ils servent simplement d’identificateur qui, grâce au processus de tokenisation, permet d’accéder à des informations sensibles. Le jeton de poker est un exemple parfait. Les joueurs utilisent des jetons plutôt que de l’argent liquide qui peut facilement être perdu ou volé.

 

Lire plus : Qu’est-ce que la tokenomics ?

 

Quels sont les différents types de token ?

Il existe plusieurs manières de classer les jetons mais nous pouvons distinguer quatre grandes catégories qui varient en fonction de leur lien avec l’actif réel qu’ils représentent.

  • Les jetons d’actif/sécurité – utilisés pour représenter des actions dans une entreprise ou pour générer des revenus en tant qu’investissement.
  • Les jetons d’utilité – créés pour remplir une fonction autre que celle de moyen de paiement. Par exemple, pour donner accès à un produit ou une plateforme ou pour offrir une réduction sur des produits et services.
  • Les jetons de monnaie/paiement – utilisés comme moyen de paiement pour des biens et services en dehors de la plateforme sur laquelle ils sont créés.
  • Les jetons non fongibles (NFT) – se sont les jetons stockés sur la blockchain. Ils sont uniques et non interchangeables. Ils représentent un enregistrement permanent et authentique de la propriété.

Maintenant que nous avons compris la définition fondamentale d’un token, découvrons ensemble le principe de la tokenisation. Cette méthode existe depuis le début des premiers systèmes monétaires. Les jetons permettaient de remplacer les pièces et les billets de banque, comme les jetons de métro par exemple. Il s’agit de la tokenisation physique. Ce concept a évolué dans les années 1970 avec la tokenisation numérique.

 

Qu’est-ce que la tokenisation ?

La tokenisation est un processus qui consiste à remplacer un actif numérique ou physique précieux par un substitut appelé token. Ce processus vise à sécuriser les actifs en les protégeant contre les accès non autorisés ou les potentielles fraudes.

Sur la blockchain, la tokenisation est un processus qui consiste à convertir des actifs réels en tokens numériques. Les actifs peuvent être de nombreux types de biens, tels que des actions, des biens immobiliers, des œuvres d’art, etc. Cette méthode permet de fractionner ces actifs en plusieurs parties plus petites et de les vendre en tant que tokens. Les tokens sont garantis d’être immuables et de ne pouvoir être falsifiés en raison de la nature décentralisée et transparente de la blockchain.

 

Comment fonctionne la tokenisation ?

Les étapes de la tokenisation peuvent varier en fonction de la blockchain utilisée et de la complexité de l’actif sous-jacent, mais en général, le processus peut être décomposé selon les étapes suivantes :

  • Définition de l’actif sous-jacent – Déterminer l’actif qui sera tokenisé, comme un bien immobilier ou une action.
  • Conception du token – Définir les caractéristiques, telles que le protocole standard, le nombre total d’unités et les droits associés au token.
  • Création du smart contract – Créer un smart contract pour la gérance des transactions et les actions associées, telles que l’émission et la vente de tokens.
  • Enregistrement sur la blockchain – Déploiement sur la blockchain choisie.
  • Distribution des tokens – Vente aux investisseurs via une offre initiale de jetons (ICO) ou un autre mécanisme de vente de tokens.
  • Trading sur la blockchain – Achat/revente de tokens par les utilisateurs sur des plateformes dédiées ou sur des exchanges décentralisés.

Ces étapes peuvent varier en fonction de la complexité de l’actif sous-jacent et de la blockchain utilisée, mais en général, ces étapes sont nécessaires pour un processus réussi.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un exchange ?

 

Quels sont les avantages de la tokenisation ?

La tokenisation sur la blockchain apporte de nombreux avantages pour les investisseurs et les propriétaires d’actifs et notamment les 5 suivants :

  • Accessibilité – Permettre de fractionner des actifs coûteux ou illiquid en unités plus petites et plus accessibles, rendant ces actifs disponibles.
  • Transparence – Enregistrement de manière immuable et consultables par tous les utilisateurs.
  • Réduction des coûts – Gestion et protection des données sont réduits.
  • Sécurité – Renforcement de la sécurité des données sensibles en les remplaçant par des jetons qui n’ont pas de valeur directe.
  • Scalabilité – Facilite la scalabilité des systèmes de paiement en permettant un traitement plus rapide et plus efficace des transactions.

 

La tokenisation, un potentiel infini ?

En conclusion, la tokenisation sur la blockchain est en train de changer la façon dont nous pensons et gérons les actifs. Grâce à ses avantages en termes de transparence, de sécurité et d’efficacité, la tokenisation offre de nouvelles opportunités pour la création de valeur et d’investissement. Alors que la tokenisation continue de se développer et de s’adapter aux besoins du marché, il est évident que cela aura un impact significatif sur l’industrie financière dans un avenir proche.

Il est donc important de suivre les tendances et les développements de la tokenisation sur la blockchain pour ne pas manquer les opportunités qui s’offrent à nous.

Prev
CZ : Qui est le fondateur de Binance ?
CZ fondateur Binance

CZ : Qui est le fondateur de Binance ?

Changpeng Zhao, alias “CZ”, est le PDG fondateur de la plateforme Binance. En quelques années, il est devenu un acteur...

Next
Le staking : fonctionnement, risques, rendements

Le staking : fonctionnement, risques, rendements

Le staking consiste à verrouiller vos crypto-monnaies (ATOM, ETH, OSMO) pour recevoir des récompenses par la suite....

Ju'

Co-Founder of BingBangMeta, BingBang.ai & Inspire Women of Web3 🔥 l Tech entrepreneure to support women in tech l Passionate about sport, food and good vibes only ☀️ Never give up 🔥 #bingbangmeta #bingbangai #iwow3 #womenintech

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Changpeng Zhao, alias “CZ”, est le PDG fondateur de la…
fr_FRFrench