Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Tout sur la tokenomics : définition, utilité, composantes

Ce terme permet de désigner tous les processus économiques liés de près ou de loin à l’émission et la distribution d’un token. Il s’agit de trouver les qualités d’un projet et du token associé qui les rendent attractifs pour les membres de la communauté.
Débutant
tokenomics definition utilite composantes

Qu’est-ce que la tokenomics ?

L’économie de jeton, aussi appelée Tokenomics, est née avec l’essor de la blockchain.

Ce terme désigne tout d’abord l’ensemble des systèmes économiques entourant l’émission et la distribution d’un token. Il s’agit de montrer les qualités d’un projet et du token associé qui les rendent attractifs aux yeux des investisseurs.

Le terme Tokenomics peut également désigner l’étude du fonctionnement des cryptomonnaies, de l’idée permettant sa création jusqu’à l’analyse du système blockchain l’hébergeant.

Afin de pouvoir optimiser son investissement, tout investisseur doit effectuer au préalable une analyse de marché. Elle peut être technique (basée sur un graphique) ou fondamentale (basée sur la valeur potentielle du projet).

Le principe de cette économie nouvelle consiste, pour un projet, à fixer les règles qui vont régir le marché d’échange des jetons, à en donner les fondamentaux. Les projets de cryptomonnaies doivent donc définir le modèle souhaité pour obtenir un projet durable à long terme et un intérêt pour les investisseurs.

 

A quoi sert la tokenomics ?

La tokenomics est assimilable au cahier des charges d’un projet et permet de savoir si celui-ci lutte ou non contre l’inflation selon les règles d’émission des jetons définies.

Les cryptomonnaies ont deux types de modèles : déflationnistes et inflationnistes.

  • Dans les projets déflationnistes, le nombre de jetons est limité et l’émission est réduite au fil du temps. L’objectif d’une cryptomonnaie déflationniste est de créer un système économique sous tension en maintenant l’offre inférieure à la demande et tendre les prix. Les projets vont alors utiliser certains mécanismes comme le burn (brûler des jetons pour les faire disparaître) ou encore le buy-back (rachat de jetons par son créateur).
  • Dans les projets inflationnistes, il n’y aucune limitation imposée pour l’émission des jetons. Les jetons sont émis progressivement sans limite de nombre. Il n’y a pas de règles spécifiques pour lier l’offre directement à la demande.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un stablecoin ?

 

Les composantes de l’économie de jetons

À l’instar des banques centrales, tout projet émettant de nouveaux jetons va imposer des règles afin de favoriser ou à l’inverse, limiter les échanges. L’ensemble de ces règles sont transparentes, visibles et connues en amont par tous. C’est le principe de transparence prôné par l’écosystème blockchain.

La distribution de Jetons

Dès le lancement, certains projets émettent des jetons via des ICO, ou Initial Coin Offering. Ces premières émissions permettent de lever des fonds en échange d’une première distribution de tokens.

Cependant, rarement distribués en totalité, les jetons vont suivre un processus d’émission récurrent pour attirer les nouveaux utilisateurs et faire grandir la communauté.

En grandissant, un réseau d’adeptes va se développer et stimuler l’économie directement ou indirectement liée au projet.

L’offre & la demande

La deuxième composante commune à tout échange de biens ou services est le principe de l’offre et la demande.

Le projet peut potentiellement fixer une offre maximale de jetons émis et un nombre moyen de tokens mis en circulation. Le nombre peut facilement varier en les détruisant, en les minant ou en les stockant.

Ces deux composantes vont permettre de donner une première valeur aux tokens émis.

Certains projets font le choix de ne pas définir d’offre maximale comme les stablecoins ou les jetons du réseau Ethereum.

L’intérêt

La troisième composante nécessaire qui permet d’attiser un intérêt pour un projet est l’utilité que va offrir son jeton.

Des jetons financiers à ceux de gouvernance en passant par les stablecoin ; équivalent aux devises classiques ; chaque projet peut développer une utilité particulière, unique et intéressante pour les investisseurs : paiement de frais, staking, usage précis, monnaie d’échange ou encore gouvernance d’une organisation autonome décentralisée (DAO).

Cette composante est essentielle pour définir l’évolution future d’un projet.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’une DAO ?

 

L’importance de la tokenomics

Définir l’ensemble des règles est primordial pour garantir la viabilité du projet et l’expansion de celui-ci.

La tokenomics permet de créer et développer un système économique autonome et propre à chaque projet. Les règles prédéfinies offrent alors au projet et aux membres de la communauté une certaine liberté d’exécution, de diversité et donnent la possibilité de différencier facilement les projets les uns des autres.

Prev
Bitcoin doit-il craindre les ordinateurs quantiques ?
bitcoin ordinateur quantique menace

Bitcoin doit-il craindre les ordinateurs quantiques ?

L'apparition des ordinateurs quantiques représente l'accès à une puissance de calcul sans précédent. Celle-ci...

Next
Qui est David Chaum, l’inventeur de la cryptographie ?

Qui est David Chaum, l’inventeur de la cryptographie ?

David Chaum est un pionnier de la cryptographie dans l’ère numérique connu pour ses contributions à la technologie de la...

Evan Doucet

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
L'apparition des ordinateurs quantiques représente l'accès à une puissance de…
fr_FRFrench