Articles récents
  • Vivatech 2024 : Le rendez-vous incontournable de l’innovation et de la blockchain

    VivaTech 2024, l’un des plus grands salons de la technologie et de l’innovation en Europe, bat actuellement son plein à...

  • Le Digital Services Act (DSA) : les enjeux de son application dans ce contexte électoral

    Le règlement relatif à un marché unique des Services Numériques, plus communément appelé DSA pour Digital Services Act,...

  • Bitcoin : vers la fin de l’État-nation

    La monnaie représente un enjeu central pour les grands États de notre société contemporaine puisqu’elle permet de...

  • La Blockchain Business School et PyratzLabs lancent un programme de financement boursier

    L’industrie du Web3 est en pleine expansion et la demande de talents qualifiés dans le domaine de la blockchain ne...

Les NFTs et le metaverse s’invitent dans la capitale

Ce mardi 21 mars c’est au tour des NFTs et du metaverse d’être mis à l’honneur à l’occasion de la Paris Blockchain Week 2023.

En effet, Web3XP, anciennement NFT Day, se tient traditionnellement 24h avant le Summit, qui commencera dès le mercredi 22 mars pour se finir le jeudi 23 mars. Toute cette journée est entièrement dédiée aux tokens non fongibles, à leur utilisation ainsi qu’à leur application au sein de l’écosystème blockchain et Web3. 

 

Web3XP : première édition au carrousel du Louvre

Pendant 3 jours, le carrousel du Louvre et ses galeries vont accueillir et être au centre de l’industrie blockchain. C’est dans ce lieu et ce cadre idyllique que Web3XP a ouvert ses portes à 8h ce mardi matin. 

 

Le programme Web3XP visait à explorer les différentes façons dont les entreprises pourraient réussir dans cette industrie émergente. Tout au long de la journée, le sujet des marques et de leur utilisation de Web3 était un thème récurrent. L’événement a présenté des entreprises de renom telles que Coca-Cola, LVMH, Givenchy, Microsoft et Mercedes, aux côtés d’autres acteurs de l’industrie, qui ont partagé des exemples concrets de leurs expériences avec Web3.

 

A 8h50, et pendant une dizaine de minutes, le discours d’ouverture était prononcé par Mickael Amar, l’initiateur de la PBWS. Tout au long de la journée, par tranche de 20 min, se sont succédé différentes conférences dans les 3 salles allouées à cet effet. Notons une intervention de Jean-Noël Barrot, Ministre délégué chargé de la Transition numérique, sur le thème “La France comme hub européen du Web3”.

 

D’autres acteurs connus de l’écosystème blockchain tels que Sébastien Borget de The Sandbox, Nicolas Julia de Sorare ou encore Jérémy Wauquier d’Alyra l’école blockchain, se sont aussi prêtés à l’exercice. 

 

Un sujet de discussion en particulier était le passage des marques de luxe à la blockchain et au Web3, avec Franck Le Moal, CIO de LVMH, qui a discuté du consortium blockchain Aura lancé en 2021. Le Moal a souligné que c’était une plateforme ouverte à toutes les marques de luxe pour vendre des NFT avec leur style unique et leurs personnalisations. Pendant ce temps, Suk-Jae Chang, PDG et membre du conseil d’administration de Cocone Europe, a parlé de leur succès dans la mode numérique et les objets de collection, soulignant l’importance de créer des expériences avec “identité, connectivité et empathie”.

 

Le panel de l’après-midi intitulé “Comment les marques expérimentent-elles avec Web3 ?” a mis en vedette Richard Briffod, responsable des partenariats stratégiques mondiaux et Web3 chez Ebay, qui a exprimé son enthousiasme pour le Web3 en tant qu’opportunité pour l’entreprise de revenir à ses racines. Sébastien Borget, co-fondateur et COO de The Sandbox, a souligné le désir de 75 % de la génération Z d’être des créateurs plutôt que de simples consommateurs passifs, et a insisté sur l’importance de localiser les expériences Web3 pour des démographies et des intérêts spécifiques.

 

Lire plus: Paris au coeur de la blockchain

 

Une adoption croissante

Nous retrouvons également les stands en grandes pompes de Consensys, Ripple ou Chiliz. Mais outre ces grandes maisons, la présence de plus en plus marquée des institutionnels est à souligner : Coca-Cola, Microsoft, Amazon, Paris Saint Germain ou encore Gucci. Autant de grands noms qui démontrent l’intérêt exponentiel pour les NFTs et la technologie blockchain.

 

Quoi qu’il en soit, il y a fort à parier que des discussions particulièrement intéressantes ont eu lieu lors du dîner VIP organisé le soir, marquant la fin de Web3XP

 

Prochaine étape ? Les 48h du Summit, événement majeur de cette semaine. Au programme de nouveaux intervenants, de nouvelles conférences et peut être son lot de surprises !

 

Lire plus: Paris Blockchain Week : place à une édition 2023 de qualité !

Prev
Carbonable lève 1,2M€ pour lutter contre le réchauffement climatique

Carbonable lève 1,2M€ pour lutter contre le réchauffement climatique

La startup parisienne vient de lever 1,2 millions d'euros auprès de La Poste Ventures (un fonds du groupe La Poste lancé...

Next
La révolution des réseaux sociaux 3.0

La révolution des réseaux sociaux 3.0

Après l'impact sans précédent dans la finance, la blockchain va t-elle réussir le monde fermé des réseaux sociaux ?...

Jonathan Riss

Passionné par la blockchain et les cryptos depuis 2019, je suis diplômé du cursus “Consultant Blockchain” par Alyra. J'espère vous faire découvrir cet écosystème aussi fascinant que complexe, en le rendant le plus accessible possible.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
La startup parisienne vient de lever 1,2 millions d'euros auprès…
fr_FRFrench