Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

Ledger réduit ses effectifs

Ledger, leader mondial de la sécurisation des cryptoactifs, doit réduire ses effectifs de 12 % en raison de la conjoncture morose dans le secteur des cryptomonnaies. Malgré une année 2022 exceptionnelle et une levée de fonds de 100 millions d’euros en mars dernier qui lui avait permis d’atteindre une valorisation de 1,4 milliard de dollars, la société est confrontée à des vents contraires macroéconomiques qui limitent sa capacité à générer des revenus. 

 

Lire plus : Comment se protéger des arnaques dans les cryptomonnaies ?

Ledger : la chute de la demande de cryptoactifs pèse sur l’industrie

Ledger est confronté à diverses problématiques. La pression réglementaire, la hausse des taux d’intérêt et la chute de la demande de cryptoactifs ont pesé sur l’industrie. Au dernier trimestre 2022, à la suite de la chute de FTX, Ledger avait profité d’une demande croissante pour des solutions de sécurisation des cryptos, mais cela n’a pas suffit.

Pascal Gauthier, le patron de Ledger, a donné les raisons qui ont poussé la société à prendre cette décision dans une lettre adressée à ses salariés : «Malgré tous nos efforts, nous devons continuer à prendre des décisions qui participeront à la pérennité de notre entreprise. La situation macroéconomique actuelle limite notre capacité à générer des revenus», déplore le PDG Ledger. Le siège de Ledger étant en France, le Pascal Gauthier a ajouté que sa société continuera à s’”engager dans des processus qui prennent en compte les lois locales sur l’emploi afin de trouver une solution respectueuse pour les personnes qui nous quittent”.

D’autres entreprises sont concernées par cette réduction d’effectifs et de coûts. Notamment la société de données Chainalysis, qui a licencié 15 % début octobre ou encore R3, qui a réduit ses effectifs en septembre. 

 

Lire plus : Comment se protéger des arnaques dans les cryptomonnaies ?

Prev
Visa et la Cryptomonnaie

Visa et la Cryptomonnaie

Visa explore activement le monde de la blockchain. Découvrez son voyage vers l'intégration des cryptomonnaies et ses...

Next
Le Monde de la Crypto-finance : Décryptage et Perspectives

Le Monde de la Crypto-finance : Décryptage et Perspectives

L’univers de la crypto-finance est en constante évolution, et il est devenu une force perturbatrice majeure dans...

Noely Delabia

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Visa explore activement le monde de la blockchain. Découvrez son…
fr_FRFrench