Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

États-Unis : 60 % des investisseurs crypto ne comprendraient pas la blockchain

Selon une étude de Preply, 60 % des investisseurs en cryptomonnaies aux États-Unis admettent ne pas comprendre la blockchain, bien qu’ils investissent dans des actifs numériques basés sur cette technologie. On en parle dans cet article.

 

Lire plus : La régulation des stablecoins : Union Européenne et États-Unis

 

35 % des investisseurs crypto aux États-Unis ont un manque de connaissance sur le sujet

L’enquête, menée auprès d’un millier d’Américains, s’est penchée sur leurs connaissances, leur intérêt et leur expérience vis-à-vis des cryptos. Le verdict est stupéfiant : 3 investisseurs sur 5 ignorent le fonctionnement de la blockchain, la technologie fondamentale qui se cache derrière les cryptomonnaies sur lesquelles ils investissent. Plus généralement, 35% des investisseurs crypto aux États-Unis acquiescent d’un manque de connaissance et d’une mauvaise compréhension du sujet.

L’étude de Preply démontre aussi que la Floride, l’État de Washington et la Californie arrivent en tête des États où les gens recherchent le plus de mots et d’expressions liés aux cryptomonnaies. Du côté des villes, Orlando et Miami en Floride, ainsi qu’Atlanta en Géorgie, se démarquent par leur grand intérêt pour les cryptos.

Parallèlement, l’étude a analysé les recherches Google de 29 termes cryptos populaires recherchés sur l’année écoulée, et ce, dans l’ensemble des 50 états et dans plus de 181 plus grandes villes américaines. Les recherches les plus fréquentes portent sur des acronymes et abréviations comme DAO (Decentralized Autonomous Organization), DEX (Decentralized Exchange) et ICO (Initial Coin Offering). L’étude montre une curiosité plus forte pour le jargon crypto que pour les termes complets.

 

Lire plus : Réglementation des crypto-actifs : approche européenne vs anglo-saxonne

 

Blockchain : un problème de génération

L’étude sur la compréhension des cryptomonnaies par la population américaine a montré que les personnes de différents âges et sexes avaient des niveaux de confiance, de curiosité et de connaissances différents. Cette partie de l’étude a cherché à savoir qui se sentait vraiment à l’aise avec les notions, les termes et toutes les particularités du secteur, et qui voulait en apprendre plus. La génération Y est celle qui se sent le plus à l’aise pour comprendre les cryptomonnaies, et les hommes se sentent généralement plus sûrs de leurs connaissances en matière de crypto que les femmes.

Mais même si 46 % des personnes interrogées se sentent globalement confiantes, un nombre surprenant d’investisseurs (35 %) ne sont pas sûrs de comprendre les cryptomonnaies, en particulier les investisseurs de la génération Z (40 %). D’après l’étude, c’est les personnes de la génération X qui n’ont pas encore investi dans les cryptos qui montrent le plus d’intérêt pour le faire à un moment donné. Malgré un manque de compréhension technique, l’enthousiasme pour les cryptos semble être toujours présent aux États-Unis. Quel que soit leur âge, 40 % des personnes qui n’ont pas investi dans les cryptomonnaies envisagent de passer le cap un jour, et 27 % ont déclaré vouloir suivre des cours pour en apprendre davantage sur ce sujet.

 

Source : Preply

 

Lire plus : Top cryptos meme coins : 6 cryptos à suivre en 2024

Prev
Quelle est la meilleure plateforme de swap ?
robot échange token

Quelle est la meilleure plateforme de swap ?

De nombreuses plateformes permettent de faire d’échanger des cryptos, mais quelle est la meilleure plateforme de...

Next
L’Université Paris Dauphine-PSL offre de nouvelles expertises sur la Finance Décentralisée

L’Université Paris Dauphine-PSL offre de nouvelles expertises sur la Finance Décentralisée

L’Université Paris Dauphine-PSL affirme son expertise en matière de finance décentralisée à travers l’organisation de la...

Noely Delabia

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
De nombreuses plateformes permettent de faire d'échanger des cryptos, mais…
fr_FRFrench