Articles récents
  • Buy Back et Burn
    Qu’est-ce que le buy-back et le burn?

    Le buy-back et burn consiste au rachat des tokens par le projet pour les retirer définitivement de la circulation....

  • Qu’est-ce que Starknet, et pourquoi parle-t-on autant ?

    StarkNet, un projet phare au sein de l'écosystème Ethereum, est sous les feux des projecteurs depuis l’annonce de leur...

  • Quels sont les pays avec le plus de personnes possédant des crypto-monnaies ?

    Dans le paysage financier mondial en constante évolution, les crypto-monnaies ont pris une place prépondérante. Une...

  • Qu’est-ce que le Proto-Danksharding, la mise à jour tant attendue d’Ethereum ?

    Le Proto-Danksharding, aussi connu sous le nom d'EIP-4844, introduit une méthode pour améliorer l'évolutivité et réduire...

Inauguration du campus de Guardia Cybersecurity School

Mardi 5 décembre 2023 s’est déroulée l’inauguration du campus de Guardia Cybersecurity School, l’école des métiers de la cybersécurité.
guardia cybersecurity school campus

Mardi 5 décembre 2023 s’est déroulée l’inauguration du campus de Guardia Cybersecurity School, l’école d’informatique dédiée aux métiers de la cybersécurité. Plus de 100 personnalités de l’enseignement supérieur et de la cybersécurité étaient présentes.

 

Le campus de Guardia Cybersecurity School proche des entreprises du secteur

Implantée en plein cœur du quartier d’affaires de Paris (La Défense), Guardia Cybersecurity School est pensée pour créer les conditions optimales d’apprentissage adaptées au secteur de la cybersécurité. En effet, 63% des startups cybersécurité sont basées en Île-de-France. Il y a également deux autres campus à Lyon et Bordeaux.

 

« Nous avons fait le choix d’être au cœur du premier centre d’affaires d’Europe, au plus près des entreprises et à quelques pas du Campus Cyber, le lieu totem de la cybersécurité qui rassemble les principaux acteurs nationaux et internationaux du domaine », détaille Valérie Dmitrovic, cofondatrice et directrice générale de Guardia CS

 

Comme évoqué par Michel Van Den Berghe, Président du Campus Cyber : « il y a encore quelques années la cybersécurité était une option en fin de cycle d’école d’ingénieur, accéder à des études de cybersécurité post-bac avec l’approche pédagogique par projets très professionnalisante de Guardia CS est une excellente nouvelle. » 

 

Lire plus : Un nouvel espace “Osez la Cyber!” créé à l’occasion des “5èmes Rencontres de la Cybersécurité” !


1 000 étudiants formés en France par an d’ici 2025 sur le campus de Guardia Cybersecurity School

La croissance des entreprises de cybersécurité est ralentie par le manque de talents et de formations. On estime qu’il y a 500 000 offres en cybersécurité à pourvoir en Europe. L’enjeu est crucial, notamment pour la souveraineté européenne. En conséquence, Guardia Cybersecurity School a accéléré son développement dans l’objectif de former 1 000 étudiants par an d’ici 2025.

 

« Avec 30 000 postes à pourvoir en France et un marché mondial estimé à plus de 2 000 milliards d’euros, le secteur de la cybersécurité a besoin d’acteurs de l’enseignement capables de former les futurs experts de la cybersécurité. En tant qu’adhérent actif au sein de la FFC, Guardia CS contribue à la fois à la création du maillage territorial et à la sensibilisation à la cybersécurité grâce à ses formations » analyse David Ofer, Président de la Fédération Française de la Cybersécurité.

 

Les technologies utilisées en cybersécurité évoluent rapidement. Il est donc nécessaire de créer régulièrement de nouvelles formations et de faire évoluer le contenu de celles déjà existantes.

 

Les formations post bac de Guardia Cybersecurity School sont soutenues par plus de 100 entreprises partenaires

Guardia Cybersecurity School met l’employabilité de ses étudiants au cœur de sa stratégie. Les entreprises participent à l’élaboration des programmes, interviennent pendant les semaines projets et contribuent à l’amélioration continue des enseignements. Guardia Cybersecurity School délivre des titres RNCP de niveau 6 et 7. 

 

Plus de 100 acteurs de l’écosystème cyber participent à la formation des étudiants en animant des semaines projets : 

  • La Gendarmerie Nationale à travers le ComCyberGend, le CREOGN ou encore l’IRCGN,
  • Le Ministère des Armées via le ComCyber et les services de renseignement,
  • Les entreprises qui font de la cyber à la manière d’Exclusive Networks, TheGreenBow, Stormshield ou Squad,
  • Les associations professionnelles telles que la Fédération Française de la Cybersécurité, le CEFCYS, Hexatrust, le Clusir ou encore le club 27001. 

 

Lire plus : NEOMA lance des formations dédiées à la Data et la Cybersécurité

 

 

La pédagogie unique de Guardia Cybersecurity School autour de la réalisation de productions concrètes 

Guardia Cybersecurity School a créé la pédagogie Active Learning. Elle est basée sur la réalisation concrète de projets, dès la 1ere année post bac. Chaque projet est encadré par un intervenant professionnel. Tout au long de la semaine, les étudiants travaillent en équipe, coachés par l’intervenant. À la fin du projet, chaque groupe présente son travail lors d’une soutenance avec un jury. Ainsi, les étudiants font l’acquisition de compétences techniques indispensables à leur intégration en entreprise. 

 

En complément, Guardia CS a mis en place une stratégie d’employabilité pour booster l’intégration de ses étudiants en entreprise. Elle repose sur trois piliers : 

  • Des mentors pour incarner la réussite professionnelle, à l’instar de Yasmine Douadi, la fondatrice de Riskintel Media.
  • Des entreprises partenaires pour faciliter les échanges avec les étudiants.
  • Des stages (en 1ère et 2ème année) et l’alternance (en 3ème, 4ème et 5ème année) pour multiplier les expériences en entreprise.

Les candidatures sont ouvertes pour la rentrée 2024 de Guardia Cybersecurity School

Les candidatures pour la rentrée 2024 de la Guardia Cybersecurity School sont déjà ouvertes. L’école est accessible post-bac. Il est également possible de candidater en admissions parallèles après un Bac+1, +2, +3

 

Le mode d’admission est court, basé sur l’échange et valorise le projet professionnel des étudiants autant que le parcours scolaire. Les candidatures sont d’ores et déjà ouvertes pour la rentrée de septembre 2024. 

 

Pour finir, Mauna Traikia, Conseillère territoriale en charge du développement numérique de Plaine Commune – Grand Paris, s’exprime sur le sujet : « le secteur de la cybersécurité fait face à quatre enjeux principaux : assurer sa féminisation ; sensibiliser davantage les jeunes aux métiers de la cybersécurité ; mieux former les acteurs de l’orientation et de l’insertion professionnelle ; et bâtir un monde inclusif en permettant à toutes et tous un accès aux emplois et formations. Le développement de Guardia CS contribue à ces enjeux. Longue vie à Guardia CS ».

Prev
Top 5 des NFT les plus populaires de l’histoire

Top 5 des NFT les plus populaires de l’histoire

Quels sont les NFT les plus populaires de l'histoire ? Les plus connus, les plus chers, les plus échangés ?...

Next
Interview de @Crypt0celot, investigateur et analyste on-chain
Crypt0celot investigateur analyste onchain

Interview de @Crypt0celot, investigateur et analyste on-chain

Start In Blockchain c'est entretenu avec @Crypt0celot, investigateur et analyste on-chain. Il est spécialisé dans la...

Coline Faivre

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
Quels sont les NFT les plus populaires de l'histoire ?…
fr_FRFrench