Articles récents
  • L’ESSCA lance ESSCABOT, un chatbot basé sur l’IA générative pour assister les étudiants

    Dans un environnement d’apprentissage en constante évolution et quelques mois après l’émergence de l’IA générative...

  • Enquête : Quel est le futur des métiers de la data et de l’IA vu par les grands groupes français ?

    L’étude menée par Verian (anciennement Kantar) en partenariat avec l’Essec Business School, la French Tech Corporate...

  • Le joueur de rugby Antoine Dupont devient ambassadeur de Bitpanda !

    Bitpanda, plateforme européenne et leader de trading en ligne, dévoile le nom de son nouvel ambassadeur, Antoine Dupont,...

  • Le campus IPSSI à Nice annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que directrice

    L’IPSSI, école pionnière en informatique et cybersécurité, annonce la nomination de Tiya ATWI en tant que...

Visa et les géants des services de paiements contre-attaquent !

Les géants du service de paiement comme Visa, Paypal et Western Union se lancent pleinement dans la crypto en déposant de nouvelles marques.
Visa et les géants des services de paiements contre-attaquent !

Durant le mois d’octobre, les géants du paiement Visa, Paypal et Western Union ont confirmé leurs intérêts pour la blockchain et la crypto en déposant des marques liées aux cryptos et au WEB 3.0.

 

Lire plus : Les banques centrales sont-elles à cours de réserve de change ?

 

Visa prépare son crypto wallet

Le 21 octobre, Visa a déposé un document au Bureau américain des brevets et des marques de commerce. Ce document indique l’enregistrement de différents produits et services, on y retrouve notamment :

  • Un portefeuille de crypto-monnaies
  • Une plateforme d’échange de crypto-monnaies
  • Une marketplace NFT
  • Un outil de gestion et de vérification de transactions sur la blockchain
  • Des metaverses

A noter que les marques et descriptions ne citent pas directement les produits et services comme présenté ci-dessus. Par exemple, l’exchange crypto/NFT est décrit comme : “un logiciel permettant aux utilisateurs de visualiser, d’accéder, de stocker, de surveiller, de gérer, de négocier, d’envoyer, de recevoir, de transmettre et d’échanger des devises numériques, des monnaies virtuelles, des crypto-monnaies, des actifs numériques et blockchain, et des jetons non fongibles (NFT)”.

 

Lire plus :  Qu’est-ce que le Lending et le Borrowing ? 

 

Visa adopte les cryptos 

Quel est le point commun entre FTX, blockchain.com et Binance ? L’association avec Visa pour lancer des cartes bancaires de paiement en crypto.

Le dernier en date, blockchain.com, propose une nouvelle carte bancaire sur le réseau de paiement Visa. Ce nouveau produit est en parfaite corrélation avec la demande des investisseurs cryptos. En effet, le bear market a refroidi les traders en herbes et a poussé ces derniers à se tourner vers la DeFi : faire fructifier passivement ses cryptos grâce aux lending et borrowing, et surtout utiliser ses cryptos dans la vie quotidienne !

Le CEO de blockchain.com l’a bien compris en proposant une carte gratuite qui permet de dépenser ses cryptos au quotidien tout en profitant d’un cashback. Cependant, ce modèle n’a rien de nouveau et Binance le propose déjà depuis plusieurs mois. Selon Peter Smith : “A mesure que les investisseurs plongent dans l’univers crypto, ils deviennent de plus en plus enclins à dépenser leurs cryptos au quotidien. Or, pour l’instant, cela reste encore relativement compliqué, il est encore difficile et lent de lier le monde crypto et le système bancaire traditionnel.”.

Ces cartes bancaires backé par des cryptos constituent le pont entre l’écosystème crypto et l’économie réelle, autrement dit l’objet le plus important pour l’adoption des cryptos.

 

Lire plus : Qu’est-ce que la Finance Décentralisée (DeFi) ? 

 

Finance traditionnelle et WEB 3.0

Ce n’est pas étonnant de voir les mastodontes de la finance traditionnelle se lancer dans l’écosystème blockchain. Dans un monde et une économie en constante évolution, il est plus que nécessaire de s’adapter pour survivre. Visa, Mastercard, American Express, Paypal, Western Union, New York Stock Exchange et bien d’autres encore ont déjà passé le pas. L’enjeu est de taille : 1 milliards d’utilisateurs de la crypto d’ici 2030, selon une étude menée par le prestigieux Boston Consulting Group. Bien qu’on estime être qu’au début du développement et de l’adoption de la technologie blockchain, les géants de demain seront les entrepreneurs d’aujourd’hui.

 

Lire plus : Pourquoi le cours des cryptos (et même des stablecoins) chute ?

Prev
Rachat de Twitter par Elon Musk : quelles conséquences pour les cryptos et NFT ?
rachat twitter elon musk

Rachat de Twitter par Elon Musk : quelles conséquences pour les cryptos et NFT ?

L'acquisition de Twitter par Elon Musk pour 44 milliards de dollars est une bonne nouvelle pour l'adoption des cryptos...

Next
Les crypto-influenceurs dans le radar de la loi MICA !
loi mica crypto influenceurs

Les crypto-influenceurs dans le radar de la loi MICA !

Fin de la récréation pour les influenceurs cryptos, la loi MiCA souhaite réguler leurs activités sur les réseaux...

Alexandre Duran

COO & Co-fondateur de Start-in-Blockchain.fr, le média de la vulgarisation de la blockchain et ses cas d'usages. Passionné de FinTech, Blockchain et entrepreneuriat.

Vous Pourriez aussi aimer !
Article recommandé
L'acquisition de Twitter par Elon Musk pour 44 milliards de…
fr_FRFrench